Le Venezuela

La Russie et les États-Unis conviennent de prolonger le nouveau START

La Russie et les États-Unis ont convenu de proroger le Traité sur les mesures de réduction et de limitation des armes stratégiques offensives (nouveau START) sans conditions préalables, comme l’a insisté Moscou, a déclaré mercredi le vice-ministre des Affaires étrangères Sergey Ryabkov aux journalistes, selon l’agence de presse russe. TASS.

«À propos de nos conditions», a-t-il dit en réponse à une question correspondante de TASS. « Pendant cinq ans sans conditions préalables, sans ajouts, sans annexes d’aucune sorte », a-t-il ajouté.

Le diplomate principal a déclaré qu’il avait précédemment échangé des notes avec l’ambassadeur américain en Russie, John Sullivan, enregistrant la prolongation du nouveau traité START pour cinq ans.

Il a souligné que la décision était dans l’intérêt mutuel et qu’elle était la seule correcte. «Nous avons maintenant beaucoup de temps pour lancer et tenir des pourparlers bilatéraux approfondis sur l’ensemble des questions qui influencent la stabilité stratégique, garantissant la sécurité de notre État pour une longue période à venir. Sans aucun doute, sans prolonger de cinq ans le nouveau traité START, cette tâche aurait été beaucoup plus difficile », a-t-il déclaré. « Nous saluons donc la décision de l’administration Biden d’accepter notre proposition de prolongation de cinq ans », a-t-il ajouté.

Le 26 janvier, Moscou et Washington ont échangé des notes diplomatiques pour parvenir à un accord sur la prolongation du nouveau traité START. Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Joe Biden ont exprimé leur satisfaction face à cette évolution lors d’une conversation téléphonique mardi. Comme l’a rapporté le service de presse du Kremlin après la conversation des deux dirigeants, les parties finaliseront bientôt toutes les procédures nécessaires pour garantir que ce traité continue de fonctionner.

Mardi soir, Poutine a présenté à la Douma d’État l’accord visant à prolonger de cinq ans le nouveau traité START sans conditions préalables à sa ratification. Le document sera examiné par les deux chambres du Parlement à partir de mercredi.

Vous pourriez également aimer...