Le Venezuela

La semaine du 12 au 18 avril sera flexible dans tout le pays

Le président de la République, Nicolás Maduro, a indiqué qu’à partir de ce lundi, le pays entrera dans la flexibilité « nécessaire » du travail et de l’économie.

« Cette semaine qui commence demain sera une semaine de flexibilité du travail et économique, ce qui n’est pas flexible, ce sont les mesures de biosécurité pour protéger la famille vénézuélienne », a-t-il déclaré lors d’un discours tenu ce dimanche où il a présenté le bilan du covid-19 en Venezuela.

Il a fait valoir que les trois semaines de quarantaine radicale ont servi à « arrêter la croissance de la variante brésilienne qui était entrée avec une puissance incroyable, faisant croître les infections, apportant une plus grande virulence dans les infections, aggravant les patients de manière impressionnante ».

« Nous allons prendre soin de nous cette semaine », a-t-il exhorté tout en demandant aux autorités régionales et locales de surveiller pour s’assurer du respect des mesures de biosécurité et de distanciation physique afin d’éviter la contagion.

Il a indiqué que la variante brésilienne augmentait le nombre de personnes symptomatiques de 20 à 50%, c’est pourquoi il a souligné l’importance d’aller dans les centres de santé avec les premiers symptômes.

Il a mis en garde contre un transfert d’incidence plus élevée de cas dans la région ouest du pays comme le montre la croissance du nombre d’infections dans les états de Carabobo, Lara, Yaracuy, avec possibilité d’extension à la région andine.

Il a souligné l’importance des mesures de soins de la part des personnes au milieu de cette semaine de détente, qu’il a insisté comme «nécessaire».

Vous pourriez également aimer...