Le Venezuela

La torche du bicentenaire a traversé le pont d’Angostura

Les citoyens bolivariens dans un syndicat civilo-militaire et de la police, avec les jeunes, ont visité le pont d’Angostura pour recevoir le flambeau bolivarien en commémoration du bicentenaire de la bataille de Carabobo qui a parcouru les routes principales de la capitale de l’État de Bolívar, sous le slogan «De Angostura au bicentenaire de la bataille de Carabobo».

Sergio Hernández, maire de la municipalité d’Angostura del Orinoco, a reçu du gouverneur de l’État de Bolívar, Justo Noguera Pietri, le flambeau du bicentenaire, un important emblème libertaire apporté en Guyane par les athlètes nationaux, c’est pourquoi Ciudad Bolívar et son peuple célèbrent l’arrivée de la flamme libertaire.

« C’est un honneur de recevoir cette flamme libertaire, sous la bénédiction de Dieu nous continuons à construire le pays, avec l’héritage de Bolívar, Chávez, Darío et aujourd’hui plus que jamais celui d’Aristobulo », a déclaré le maire.

De même, l’autorité municipale a remis le flambeau du bicentenaire aux dirigeants de la paroisse de la cathédrale, le quadrilatère historique de Ciudad Bolívar, pour poursuivre le voyage vers la 5e brigade d’infanterie fluviale, le capitaine José Tomás Machado, de la marine bolivarienne.

Il a également annoncé que l’incendie de Carabobo traverserait chaque paroisse de la capitale bolivarienne, pour promouvoir la lutte pour les idéaux libertaires et souverains de la patrie.

Vous pourriez également aimer...