La Colombie

La vaccination pour tous les groupes prioritaires serait ouverte en août, selon Minsalud

A partir du mois d’août, la vaccination contre le covid-19 serait ouverte au niveau national pour l’ensemble de la population priorisée dans le plan national de vaccination.

Cela a été annoncé par le ministre de la Santé, Fernando Ruiz Gómez, après avoir souligné que ce vendredi, le processus était ouvert dans le groupe de population entre 30 et 34 ans.

« Ce sera forcément en août car nous ouvrons depuis cinq ans. Ce vendredi nous ouvrons les 30 à 34 ans et il nous en reste pratiquement deux pour la population adulte, chaque semaine nous ouvrons un groupe, donc à la mi-août nous vont avoir toute la population âgée de 18 ans et plus est déjà inclus et ouvert à la possibilité de vaccination », a déclaré le responsable dans une interview à Caracol Radio.

Ruiz Gómez a également souligné qu’à partir de ce vendredi, les municipalités de moins de 100 000 habitants peuvent ouvrir la vaccination pour toutes les tranches d’âge.

Pendant ce temps, dans le reste du pays, la stratégie du ministère sera de poursuivre l’ouverture de la vaccination à intervalles de cinq ans.

Lire aussi : Les patients non en phase terminale peuvent également accéder à l’euthanasie : Cour constitutionnelle

« L’ouverture sur des périodes de cinq ans a aussi un très grand avantage, elle oblige les EPS et les entités territoriales à faire l’effort de promouvoir chaque groupe et génère aussi une attente dans la population de ce groupe de pouvoir se vacciner : on a vu que quand on a ouvert Un nombre très important de personnes arrivent, plus ou moins 20% de la population de cette tranche d’âge, et puis elles arrivent plus lentement et sont complétées », a souligné le ministre.

Et il a rappelé : « ce que nous faisons habituellement, c’est d’ouvrir deux ou trois jours avec vaccination programmée pour éviter que les gens ne se pressent dans les lieux, mais au bout de trois jours nous déclarons la vaccination ouverte ».

Ruiz Gómez a révélé que 81% de la population âgée de 80 ans et plus était déjà couverte, et que l’ajout des adultes de plus de 60 ans atteint 70%. Concernant la vaccination en milieu rural, il a indiqué que des progrès sont en cours dans le processus.

« Nous avons aussi des zones très rurales où il faut atteindre la personne avec le vaccin et il y a un groupe important de
les gens qui veulent se faire vacciner », a-t-il déclaré.

Vous pourriez également aimer...