Le Venezuela

L’Allemagne n’injectera pas la deuxième dose d’AstraZeneca aux enfants de moins de 60 ans

Les moins de 60 ans vaccinés en Allemagne contre le covid-19 avec une dose d’AstraZeneca recevront le deuxième avec un autre vaccin, ont décidé mardi les ministères fédéraux et régionaux de la Santé de ce pays, a rapporté l’AFP.

Le 30 mars, l’Allemagne a décidé de limiter l’utilisation du vaccin AstraZeneca aux moins de 60 ans, après que certains cas de thrombose ont été enregistrés en Europe.

Les personnes de cette tranche d’âge qui ont reçu une première dose du laboratoire anglo-suédois avant cette date auront une deuxième dose de BioNTech / Pfizer ou Moderna, également disponible en Allemagne, ont-ils décidé ce mardi après une réunion, selon la DPA news. agence.

« La solution trouvée offre une bonne protection », a déclaré Klaus Holetschek, président de la Conférence des ministres de la Santé, à la DPA.

Les ministres suivent donc la recommandation de la Commission permanente de vaccination (Stiko).

Stiko a conseillé que la deuxième injection soit administrée douze semaines après la dose initiale d’AstraZeneca.

L’Allemagne a décidé, comme de nombreux pays, de limiter l’utilisation d’AstraZeneca aux personnes âgées car peu de cas de thrombose ont été observés chez les personnes plus jeunes.

Au 2 avril, 42 cas documentés de thrombose veineuse cérébrale ont été dénombrés après une vaccination avec AstraZeneca. Dans 35 cas, il s’agit de femmes âgées de 20 à 63 ans et huit sont décédées.

Selon le ministère de la Santé, quelque 2,2 millions de citoyens de moins de 60 ans ont reçu leur première vaccination avec AstraZeneca ces dernières semaines.

La France a également choisi de remplacer la deuxième dose d’AstraZeneca par un vaccin à ARN messager.

L’OMS a noté qu’en l’absence de « données adéquates », elle ne pouvait pas faire de recommandations sur un changement du vaccin covid entre deux doses.

Vous pourriez également aimer...