Le Brésil confirme deux cas du variant omicron

Les autorités sanitaires brésiliennes ont signalé les premiers cas confirmés de la variante omicron dans le pays chez deux voyageurs en provenance d’Afrique du Sud, les premiers cas de ce type en Amérique latine.

Le secrétaire à la Santé de l’État de São Paulo a déclaré qu’un homme de 41 ans et une femme de 37 ans étaient isolés. Les deux Brésiliens ont été testés le 25 novembre et présentaient des symptômes bénins de la maladie à ce moment-là, a rapporté l’agence AP.

Le communiqué du secrétariat indique que les deux voyageurs sont arrivés au Brésil le 23 novembre et ont subi un test PCR avant un voyage prévu deux jours plus tard. Les résultats positifs des tests ont été recueillis à l’aéroport international de Guarulhos, à la périphérie de Sao Paulo, avant un vol de retour vers l’Afrique du Sud.

«Après le résultat positif, le couple a reçu l’ordre de rester isolé à la maison. Les deux sont surveillés par l’État et les autorités municipales, ainsi que leurs proches respectifs », a déclaré le secrétaire à la santé de São Paulo, ajoutant qu’aucun d’eux n’est enregistré sur la plate-forme de vaccination de l’État.

« Une première enquête n’a pas permis d’identifier qu’ils avaient été vaccinés ailleurs », a-t-il déclaré.

Un autre cas potentiel d’omicron fait l’objet d’une enquête par les autorités brésiliennes depuis dimanche.

Les deux Brésiliens sont les premiers cas confirmés en Amérique latine, qui a beaucoup souffert de la pandémie de coronavirus. Le Brésil à lui seul a signalé plus de 600 000 décès, un chiffre qui, selon les analystes, est sous-estimé.

Le Brésil n’exige pas la vaccination COVID-19 des voyageurs étrangers entrant dans le pays.

★★★★★