Le Venezuela

Le chef de l'État exhorte le peuple vénézuélien à voter ce 6-D

Le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, a lancé ce dimanche un appel au peuple vénézuélien à venir voter le 6 décembre pour sauver l'Assemblée nationale. "Que personne ne se fasse confiance, tout le monde va voter le 6 décembre".

«Nous avons déjà affiné la stratégie des enchères de campagne, pour mobiliser les rouages, pour que personne ne fasse confiance à la 6-D, il faut sortir et voter (…) Quiconque ne vote pas pèche, car si vous ne décidez pas, ils décident pour vous», a-t-il répété.

Maduro a rejeté la proposition des candidats des partis d'opposition de donner le caractère d'un plébiscite aux prochaines élections.

«Ils ont proposé que dimanche prochain, le 6 décembre, soit un plébiscite, que s’ils gagnent les élections, je devrais quitter la présidence. Chaque jour, Henry Falcón, Javier Bertucci, Bernabéu Gutiérrez, Claudio Fermín, Timoteo Zambrano, tous en chœur, reviennent sur les mêmes chemins », a-t-il souligné.

Dans ce contexte, il s'est interrogé sur la performance de l'Assemblée nationale au cours de ces cinq dernières années de mandat.

"Est-ce que cinq ans de sabotage, d'échec, de conspiration, de complot, n'est pas suffisant, cinq ans à dire qu'ils vont détruire Maduro, cinq ans à demander une intervention militaire et une guerre pour le Venezuela?"

Il a affirmé que s'il avait maintenu la majorité parlementaire en 2015, le Venezuela emprunterait une autre voie.

"Que se serait-il passé au Venezuela si, il y a cinq ans, nous les Bolivariens avions gagné? Nous n'aurions pas vécu ce que nous avons vécu, nous aurions pu arrêter l'offensive impérialiste d'une autre manière, il n'y aurait pas eu de guarimbas et tant de souffrance, de sang et de douleur en 2017 », A-t-il souligné.

Il a souligné l'importance de récupérer le corps législatif pour promouvoir des lois en faveur du peuple vénézuélien.

"Que personne ne fasse confiance, que tout le monde vote dimanche prochain, pour avoir une grande victoire et gagner l'Assemblée nationale, pour récupérer le pays", a-t-il réitéré.

Le dignitaire a exhorté les Unités de Combat Bolívar-Chávez (UBCh), les Réseaux Sociopolitiques d'Articulation et d'Action (RAAS) et tous les mécanismes du Grand Pôle Patriotique Simón Bolívar à affiner le mécanisme de mobilisation pour les élections législatives.

Vous pourriez également aimer...