Le Brésil

Le ministre néo-zélandais de l’éducation visite l’université – Jornal da USP

Chris Hipkins est venu pour en savoir plus sur les trois universités d’État de São Paulo et renforcer les relations entre le Brésil et la Nouvelle-Zélande dans le domaine de l’éducation

Par Erika Yamamoto

La réunion a réuni des représentants du gouvernement néo-zélandais et des trois universités d’État de São Paulo – Photo : Marcos Santos/USP Imagens

Le ministre néo-zélandais de l’Éducation, Chris Hipkins, et des représentants des trois universités d’État de São Paulo – USP, Unesp et Unicamp – se sont rencontrés cet après-midi, 3 juin, au presbytère de l’USP.

« Depuis deux ans et demi, la Nouvelle-Zélande a adopté des mesures d’isolement social en raison de la pandémie, ce qui est relativement inhabituel pour nous en tant que pays de voyageurs. Maintenant que nous avons atteint un taux de vaccination élevé, nous reprenons nos activités normales, y compris les voyages et les échanges avec les étudiants étrangers », a expliqué le ministre.

Le Brésil a été l’un des pays choisis par Hipkins pour se rendre lors de son premier voyage international après le début de la pandémie de covid-19.

« Nous avons découvert de nouvelles façons de communiquer, mais elles ne remplacent pas le contact personnel. C’est fantastique de voir que les universités de São Paulo ont autant de partenariats avec des institutions néo-zélandaises. J’espère que cette relation pourra grandir et se renforcer encore plus », a-t-il conclu.

Chris Hipkins, ministre néo-zélandais de l’Éducation – Photo : Marcos Santos/USP Images

Le doyen Carlos Gilberto Carlotti Junior a souligné que « l’USP a plus de 300 articles publiés en collaboration avec l’Université d’Auckland, avec un taux de citation plus élevé que lorsque nous publions individuellement. Cela montre que la collaboration est l’un des meilleurs moyens d’accroître la qualité de nos activités de recherche et universitaires. Nous sommes prêts à établir un niveau de collaboration plus élevé, en augmentant la mobilité des étudiants et des chercheurs de nos universités ».

Outre le Rectorat, la délégation a également visité les installations de l’Agence USP pour la Coopération Universitaire Nationale et Internationale (Aucani) et le Musée d’Archéologie et d’Ethnologie (MAE).

Photo : Marcos Santos/USP Images

Vous pourriez également aimer...