Le Parlement ukrainien a approuvé l’état d’urgence

Le Parlement ukrainien a approuvé ce mercredi l’état d’urgence sur tout le territoire national. La mesure prendra effet à partir de minuit ce mercredi.

« Imposer l’état d’urgence […] à partir de 00:00 [22:00 GMT] du 24 février 2022 pour une durée de 30 jours », lit-on dans le document approuvé par 335 des 339 députés qui composent le Parlement.

Le décret du président, Volodymyr Zelenski, établit que l’état d’exception entre en vigueur à partir du 24 février à minuit pour une durée de 30 jours dans 22 régions d’Ukraine (toutes sauf celles de Donetsk et Lougansk) et sa capitale Kiev.

L’état d’urgence envisage l’interdiction des rassemblements de masse et des grèves, le changement de domicile des soldats et des réservistes, le fonctionnement des équipements de radio amateur, ainsi que la préparation de matériel d’information susceptible de déstabiliser la situation dans le pays, cite les nouvelles de l’EFE agence.

De même, l’état d’exception comprend l’évacuation des habitants des lieux dangereux, le contrôle de la documentation des citoyens, la réglementation des radios et télévisions civiles et la possibilité de proposer l’interdiction des activités des partis politiques et des organisations sociales dans l’intérêt de la sécurité nationale et l’ordre public.

L’annonce de l’état d’exception intervient deux jours après la décision de la Russie de reconnaître l’indépendance des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk et les accords d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle entre Moscou et les deux républiques.

Réunion urgente au Conseil de sécurité de l’ONU

D’autre part, l’Ukraine a demandé une nouvelle réunion urgente du Conseil de sécurité compte tenu de la situation dans le pays.

L’information a été diffusée par le ministre des Affaires étrangères, Dmitro Kuleba, sur son compte sur le réseau social Twitter.

« L’Ukraine a demandé une réunion urgente du Conseil de sécurité de l’ONU, dans le cadre de la demande de soutien militaire des administrations d’occupation russes à Donetsk et Lougansk à la Russie, ce qui représente une nouvelle escalade de la situation sécuritaire », a-t-il déclaré. réseau social.

Auparavant, les chefs des Républiques populaires de Donetsk et de Louhansk (RPD et RPL), Denis Pushilin et Leonid Pasechnik, ont appelé le président russe Vladimir Poutine à offrir son aide pour repousser l’agression des forces armées ukrainiennes afin d’éviter des pertes civiles et d’éviter une catastrophe humanitaire dans le Donbass.

L’information a été publiée par le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

« Des demandes écrites adressées au président russe Vladimir Poutine sont venues de Leonid Pasechnik, le chef de la République populaire de Lougansk, et de Denis Pushilin, le chef de la République populaire de Donetsk », a déclaré Peskov, cité par l’agence TASS.

« Les chefs de ces républiques, en leur nom et au nom de leurs peuples, expriment leur gratitude au président russe pour la reconnaissance de leurs Etats », a-t-il ajouté.

★★★★★