Le Venezuela

Le Pentagone autorise l’armement de la Garde nationale à Washington

Le ministère de la Défense a annoncé que les membres de la Garde nationale qui soutiennent la sécurité du Capitole seront armés au garde-à-vous, selon le rapport de CNN, qui dénote un changement de position important avant l’investiture de Joe Biden à la présidence des États-Unis. Les soldats de la garde américaine ont été initialement mobilisés pour fournir un soutien logistique à la police de Washington lundi.

Lundi, le général Daniel Hokanson, chef du bureau de la garde nationale du Pentagone, a déclaré qu’ils n’avaient pas encore été autorisés à porter des armes.

Le capitaine Chelsi Johnson, porte-parole de la Garde nationale de DC, a déclaré dans un communiqué à CNN que le changement de mesure avait été demandé par les autorités fédérales et autorisé par le secrétaire de l’armée Ryan McCarthy.

La décision intervient alors que les forces de l’ordre à Washington et à travers le pays se préparent à plus de violence après l’attaque contre le Capitole américain la semaine dernière, indique le site Web de DW.

Des experts en sécurité ont déclaré que les conversations entre extrémistes et partisans de Donald Trump sur les réseaux sociaux au sujet de la tenue de marches armées et de la menace de violence dans la capitale américaine et dans d’autres villes ont augmenté ces derniers jours.

Le Pentagone mobilise jusqu’à 15000 membres de la Garde nationale pour l’investiture le 20 janvier, alors que Trump et ses partisans refusent toujours d’accepter la victoire électorale de Biden il y a deux mois.

Vous pourriez également aimer...