Le Venezuela

Le pouvoir électoral a livré Mémoire et compte 2020 au Parlement

Conformément aux dispositions de la loi organique du pouvoir électoral, le Conseil national électoral (CNE) a remis ce vendredi à l’Assemblée nationale le rapport et compte correspondant à l’exercice 2020.

L’article 16 du règlement juridique susmentionné créé par mandat constitutionnel, dispose que «le Conseil national électoral, dans un délai de soixante (60) jours ouvrables après l’expiration de l’exercice budgétaire annuel, présentera à l’Assemblée nationale la reddition de comptes et le solde des l’exécution budgétaire correspondante ».

De cette manière, le pouvoir électoral a annoncé les réalisations accomplies dans le cadre de la gestion réalisée au cours de 2020, en faisant particulièrement référence à l’organisation, à la supervision, à l’administration et à l’exécution des élections des députés et des députés à l’Assemblée nationale, ce qui a permis le renouvellement de le pouvoir législatif avec l’élection de 277 parlementaires et parlementaires, conformément au mandat émanant de la Constitution de la République bolivarienne du Venezuela.

En ce sens, ce recueil de gestion se réfère aux actions menées par les autorités, fonctionnaires et responsables qui composent le pouvoir électoral, afin de se conformer pleinement à chacune des phases dudit processus électoral aux niveaux national, régional et national. • municipale et paroissiale, garantissant et préservant le vote comme véritable expression de la volonté du peuple et source créatrice des pouvoirs publics.

De même, les actions du pouvoir électoral à travers les organes subordonnés pour garantir les droits constitutionnels à l’identité et à la participation politique sont mentionnées.

À cet égard, ce rapport de gestion précise les orientations données par la Commission du registre civil et électoral en 2020, à travers la fourniture d’un service public de qualité, créant des conditions optimales pour l’accès des citoyens, garantissant le droit constitutionnel à l’identité dans un manière.

Il convient de noter que la Commission de la participation politique et du financement a encouragé la participation active des organisations à des fins politiques, ainsi que des institutions du pouvoir populaire, par un appui technique pour mener à bien leurs processus électoraux et consolider ainsi leur rôle de chef de file et leur incidence dans les affaires publiques, renforcer la culture politique du citoyen à tout moment.

Enfin, la réussite des élections à l’Assemblée nationale de 2020 qui se sont tenues les 6 et 9 décembre est détaillée, grâce à l’effort, au dévouement et à l’engagement de tous les travailleurs du CNE, malgré la situation sanitaire dans la lutte contre le coronavirus.

Vous pourriez également aimer...