Le Venezuela

Le président a accusé la Mission électorale de l’Union européenne d' »espions »

Le président de la République, Nicolás Maduro, a accusé la Mission électorale de l’Union européenne d’être des espions qui ont tenté de ternir le processus électoral le 21 novembre.

Qui est arrivé ? des espions ! Ils ont essayé de salir le processus électoral impeccable du Venezuela et ils n’ont pas pu, une délégation d’espions », a déclaré ce dimanche lors d’une journée de travail pour présenter le bilan hebdomadaire de la lutte contre le covid-19, diffusé via Venezolana de Televisión.

Le président national a attiré l’attention sur le nombre de délégués dans tout le pays « avec une méthodologie d’espionnage ».

« Ce que nous avons vu dans la délégation européenne, nous n’avons vu aucune délégation depuis 22 ans, tant, en nombre, de supposés observateurs avec une méthodologie d’espionnage n’ont jamais été déployés, ils sont venus espionner le processus électoral vénézuélien », a-t-il insisté. .

« L’Union européenne ne pouvait pas souiller le Venezuela, le processus électoral était beau », a-t-il souligné et souligné que dans le pays « il y avait eu des élections vérifiables, justes et libres et un chavisme dévasté ».

« La Révolution existe parce qu’elle a ce pouvoir, elle a des gens là-bas dans les rues, dans le quartier, dans les universités, dans les lycées, il y a le Chavismo, nous le sommes vraiment. Des espions de l’UE qui sont venus au Venezuela, nous sommes vraiment du chavisme », a-t-il déclaré.

Vous pourriez également aimer...