Le Brésil

Le programme d’études supérieures offre des bourses de 685 R $ aux mères de recherche – Jornal da USP

L’initiative s’adresse aux chercheurs qui sont mères et dont les revenus ont été compromis à cause de la pandémie.

Par Erika Yamamoto

Recherche de mères – Art on Illustration Kit8 icônes doo / Adobe Stock et Flaticon

Les étudiantes diplômées qui sont mères d’enfants de moins de 14 ans ont jusqu’au lundi prochain, le 22 mars, pour s’inscrire au programme spécial PAE – Research Mothers.

L’annonce a été lancée par le doyen des études supérieures et offre 100 bourses d’un montant de 685,90 R $, pour cinq mois. En plus d’améliorer la formation didactique-pédagogique des étudiants, le but de l’annonce est de permettre aux mères chercheuses qui ont été touchées par la pandémie de continuer à développer leurs activités de recherche avec qualité.

«La pandémie a exacerbé les problèmes qui existent à l’université et dans la société. Une situation très claire a été les dommages causés aux activités des mères de recherche qui fréquentent des études supérieures. Avec cet avis, nous souhaitons que ces chercheurs puissent bénéficier d’une collaboration différenciée dans leur formation didactique-pédagogique, en plus de la contribution de la bourse. Le temps consacré aux activités a été ajusté et j’espère que les encadrants des stages contribueront de manière significative à la formation de nos étudiants », a expliqué le pro-recteur des études supérieures, Carlos Gilberto Carlotti Jr.

Les étudiants à la maîtrise ou au doctorat, qui sont mères ou ont la garde d’enfants de moins de 14 ans, n’ont pas de bourse d’agence de promotion ou de relation de travail actuelle, et ont un revenu familial inférieur à deux salaires minimum peuvent postuler.

Si le nombre de candidatures dépasse le montant total des bourses, une sélection sera effectuée en considérant comme critères prioritaires les mères d’enfants de moins de deux ans, les mères seules, les mères qui utilisent un logement USP, les mères de plus d’un enfant, entre autres. autres.

Le processus de sélection sera accompagné d’un comité formé de deux directeurs de programme d’études supérieures de l’USP, de deux représentants de l’Association des étudiants diplômés et d’un représentant du Bureau des femmes de l’USP.

Les inscriptions peuvent être faites jusqu’au 22 mars, à forme disponible sur la page du doyen des études supérieures. Pour plus d’informations, consultez le avis programme ou envoyez votre question à l’email pae@usp.br.

Les mères dans la pandémie

L’initiative d’offrir des bourses spéciales aux mères chercheuses est venue de l’Association des étudiants diplômés (APG) de la capitale, qui a observé la situation critique dans laquelle se trouvaient certains étudiants après la suspension des activités sur place sur les campus et de certains services comme les crèches. et les écoles, qui ont commencé à être proposées à distance.

Rencontre entre les représentants de l’APG de la capitale et le doyen des études supérieures, Carlos Gilberto Carlotti Jr., pour préparer l’avis public – Photo: Reproduction

L’association a créé un groupe de travail pour l’accueil parental, qui a contacté le doyen des études supérieures pour expliquer l’urgence de la demande et, ensemble, trouver une solution rapide et viable pour aider ces étudiants diplômés. Le groupe est formé par les étudiants diplômés Amanda Caroline Harumy Oliveira (Prolam), Ingred Merllin Batista de Souza (FM), Laísa de Assis Batista (IGc), Taís Rodrigues Tesser (EACH) et Rafael Rodrigo da Silva Pimentel (EE).

«Cette annonce est une étape importante, car elle signale la volonté politique de l’Université de soutenir les mères chercheuses, en comprenant leurs demandes spécifiques. Ce sera aussi un thermomètre pour nous permettre de comprendre quelle est notre vraie demande et d’en savoir plus sur le nouveau scénario de ce diplôme d’études supérieures », rapportent les représentants d’APG da Capital.

L’initiative a également eu le soutien des collectifs Crias de l’USP, Mothers of Crusp, Parent en science, Rede Não Cala USP, par les étudiants Eloá Pelegrinello, Gabriela Beraldo et Thamires da Silva Alves, et des travailleurs sociaux de la Surintendance de l’aide sociale (SAS).

Le groupe a également lancé la campagne Avant et après la pandémie: la parentalité dans les études supérieures, une enquête à l’écoute des étudiants et enseignants qui vivent ou ont déjà vécu des études de maîtrise, de doctorat et de post-doctorat parallèlement à l’éducation de leurs enfants. L’objectif est de mieux comprendre les besoins de ce groupe et de définir des politiques spécifiques de séjour étudiant. Cliquez sur ici pour accéder à la campagne.

Le programme d’amélioration de l’enseignement (PAE) est un programme du bureau du doyen des études supérieures qui offre des bourses aux étudiants de maîtrise et de doctorat pour participer, sous la supervision d’enseignants, à des activités d’enseignement de premier cycle, améliorant leur formation didactique.

Vous pourriez également aimer...