Le Venezuela

Le tournage à La Vega fait 13 morts

À ce jour, 13 personnes sont décédées, après une confrontation entre les agences de sécurité de l’État et des groupes du crime organisé qui maintiennent en détresse les habitants de la paroisse de La Vega, municipalité de Libertador à Caracas.
L’opération a été menée par les Forces d’action spéciales (Faes) avec la collaboration d’autres entités de sécurité, depuis la nuit du jeudi 7 janvier. Cependant, ce vendredi 8, les escarmouches se sont poursuivies dans divers secteurs de la paroisse comme le quartier de Zulia.

Les Faes sont intervenus avant les violences déchaînées entre les membres des gangs qui opèrent à La Cota 905. Il est présumé qu’ils sont associés au groupe El Coqui, selon des porte-parole de la police.

Des sources faës précisent que La Vega reste et restera jusqu’à nouvel ordre avec des commissions dans tous les secteurs 24 heures sur 24 pour donner la tranquillité d’esprit aux habitants de la paroisse.

Selon les habitants du secteur, depuis décembre de l’année dernière, les antisociaux ont pris la rue Zulia et les secteurs Valle Alegre, El Carmen, Las Margaritas, Las Maticas, Los Paraparos, Los Cangilones, San Miguel, La Ladera et La Fila, qui jouxtent le Cota, El Valle et avec El Cementerio.

Il a été révélé sur les réseaux sociaux qu’il s’agit d’une « opération de saturation » à laquelle environ 150 fonctionnaires ont participé à vingt-cinq véhicules.

Au cours de la nuit, dans le récit officiel des Faes et du chef des Faes, Miguel Domínguez, une série de messages ont été publiés qui rendent compte de l’opération de sécurité menée où le déploiement de plus de 650 fonctionnaires est assuré.

Vous pourriez également aimer...