Le Venezuela

Le vaccin covid a augmenté les menstruations chez 42% des femmes

Le vaccin covid a augmenté les saignements menstruels chez 42% des femmes, selon une étude américaine, bien que 43% supplémentaires n’aient noté aucun changement. Surtout depuis le printemps de l’année dernière en Espagne (avant aux États-Unis), lorsque les femmes en âge de procréer ont commencé à se faire vacciner, elles étaient nombreuses à commenter sur les réseaux sociaux les effets possibles du vaccin sur leurs menstruations. Lorsque les adolescents étaient vaccinés, on craignait que cela n’ait des effets futurs sur leur santé reproductive.

Une étude portant sur 35 000 participantes a analysé les perceptions des femmes, bien qu’elle minimise également les changements signalés, selon les chercheuses principales Katharine Lee de l’Université de Tulane et Kathryn Clancy de l’Université de l’Illinois Urbana-Champaign.

Les 35 000 répondants interrogés ont tous été vaccinés avec Pfizer ( N = 21 620), Moderne, ( N = 13 001), AstraZeneca ( N = 751), Johnson & Johnson ( N = 3469), Novavax ( N = 61) ou autres ( N= 204) vaccins, dont 23 n’ont pas déclaré le type de vaccin

En janvier, une autre étude des National Institutes of Health (NIH) des États-Unis a été publiée, corroborant des retards, certes légers, d’un jour en moyenne, et temporaires, dans le cycle mensuel de nombreuses femmes après la vaccination contre le covid, mais n’a pas analyser le saignement.

Selon la nouvelle étude publiée dans Les avancées scientifiques.

42,1 % des personnes interrogées dans cette étude ont déclaré avoir eu un flux menstruel plus abondant que la normale au cours des deux premières semaines après avoir été vaccinées ; 43,6% ont déclaré qu’ils n’avaient pas vu de changements dans leur flux et les autres étaient plus dubitatifs, disant qu’ils n’avaient pas vu de changements ou peut-être moins de saignements.

Ce sont surtout les femmes de moins de 45 ans qui ont été analysées, mais aussi certaines femmes ménopausées et celles qui suivent un traitement hormonal pour changer de sexe. 39 % d’entre elles et 66 % des femmes ménopausées ont signalé des saignements après la vaccination, ainsi que 71 % de celles qui prenaient un traitement contraceptif hormonal avaient des saignements anormaux au cours de leur cycle menstruel.

Les chercheurs ont cependant constaté que ces altérations menstruelles étaient temporaires et aussi dans de nombreux cas associées à certains facteurs : il y avait plus de saignements chez celles qui avaient été enceintes, celles atteintes de certaines pathologies comme l’endométriose, celles qui souffraient d’autres effets du vaccin, comme la fièvre ou la fatigue, chez les jeunes femmes ménopausées et chez les hispaniques.

Les cycles menstruels ne sont généralement pas interrogés dans les essais de vaccins, de sorte que l’effet secondaire n’a pas été annoncé. Les chercheurs ont interrogé les personnes qui avaient reçu le vaccin et n’ont pas inclus les personnes qui avaient transmis l’infection, qui notent que cela peut provoquer des changements menstruels pendant plus longtemps.

Selon les chercheurs, il existe de nombreux mécanismes biologiques qui peuvent expliquer l’incidence de la vaccination, qui stimule la réponse du système immunitaire, dans la menstruation, tout comme elle est affectée par d’autres aspects qui stressent l’organisme, mais il est bon de le savoir effet des vaccins car il peut aider à éliminer les cas de maladies possibles dans lesquelles un symptôme est un changement de flux ou un saignement inhabituel dans le cycle.

Vous pourriez également aimer...