Le Venezuela

Le Venezuela ratifie son engagement à lutter contre le trafic de drogue dans les zones frontalières

Le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, a ratifié ce samedi l’engagement du gouvernement national dans la lutte contre le trafic de drogue pour commémorer la Journée mondiale de lutte contre l’abus et le trafic de drogue.

A travers son compte officiel du réseau social twitter @NicolasMaduro, le chef de l’Etat a souligné que « le Venezuela, en tant que fidèle défenseur et promoteur de la paix, s’associe à la Journée mondiale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues. Nous nous engageons à lutter contre le trafic de drogue qui menace nos frontières. Nous croyons en une humanité avec de nouvelles valeurs ».

Plus de 18 tonnes de drogue saisies en 2021

D’autre part, le surintendant national anti-drogue, M / G Richard López Vargas, a déclaré dans l’émission de radio « Venezuela Free of Drugs que plus de 18 tonnes de drogues ont été saisies sur le territoire national jusqu’à présent en 2021, principalement les États frontière Zulia, Táchira et Apure, où ils concentrent le plus grand dossier de ces procédures.

En ce sens, le gouvernement national a pris la décision de transformer l’Office national de lutte contre la drogue (ONA) en un niveau de la Surintendance nationale de lutte contre la drogue (Sunad), pour renforcer les politiques publiques et lutter avec force contre les délits de trafic illicite de drogue dans le pays. .

L’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de commémorer le 26 juin de chaque année la Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic de drogues, pour tenter de renforcer l’action et la coopération entre les pays afin de parvenir à une société sans drogue.

Vous pourriez également aimer...