Le Venezuela

Les arts ont une niche dans le centre culturel Parque Central

La culture et les arts ont une niche pour toute la famille dans le Centre culturel Parque Central, un espace qui malgré la pandémie a réactivé sa programmation pour offrir un conglomérat d’activités, suivant les protocoles de biosécurité.

Cela a été rapporté par Marcela Lunar, coordonnatrice de la programmation du centre, qui a souligné que la réactivation avait commencé cette année avec des activités éducatives, théâtrales, musicales et cinématographiques.

Le mois de septembre a commencé avec le concert qui a marqué le retour du groupe Nou Vin Lakay et, en matière musicale, il se poursuivra avec la présentation en direct, le 17 septembre, du rappeur Gona.

En ce qui concerne le cinéma, Lunar a souligné que la Sala Antonieta Colón propose une double fonction tous les mardis et jeudis à 14h00 et à 16h00 de l’après-midi.

Lunar a ajouté qu’en outre, le centre culturel propose une série d’ateliers qui se dérouleront en septembre, octobre et novembre.

Ainsi, dès le 27 septembre, les inscriptions seront ouvertes pour participer à des ateliers pour jeunes et adultes de danse afro-brésilienne, bachata, salsa et danse urbaine, tandis que pour les filles et les garçons il y aura des cours de collage et d’arts plastiques.
Les 1er et 2 octobre, les arts de la scène monteront sur scène avec la mise en scène de Frutos Extraños de la Amaká Colectiva Performing Arts Company, mise en scène par Lunar.

« Il y a aussi la relance du projet Fournaise collective, BarN’Red, à la fin du mois, et nous préparons un festival des arts de la scène pour la fin novembre », a-t-il ajouté.

Les personnes intéressées à acheter des billets ou à participer aux ateliers peuvent se rendre au centre du lundi au dimanche de 9h00 à 17h00 les semaines flexibles et de 10h00 à 14h00 les semaines radicales.

Vous pourriez également aimer...