Le Venezuela

Les communautés aragüéennes signalent jusqu’à 60 heures sans électricité

Divers secteurs des villes de Cagua, Santa Cruz, Palo Negro, La Victoria et Santa Rita font état de 60 heures sans service d’électricité, après la panne survenue dimanche soir dernier au poste d’Aragua, situé dans la municipalité de José Ángel Lamas, qui a généré des ralentissements dans neuf États du pays.

Le maire de Santa Cruz, Erick Ramírez, a souligné que plus de 200 hommes parmi le personnel de l’état Corpoelec, les pompiers d’Aragua, la protection civile et le gouvernement régional travaillent sans relâche pour résoudre les dommages causés dans la sous-station et obtenir la restitution totale de la service.

Pour sa part, le maire de la municipalité de Francisco Linares Alcántara, Alexis Zamora, a indiqué que la sous-station de Palo Negro a été affectée par l’éventualité qui s’est produite dans la sous-station d’Aragua, pour laquelle des secteurs tels que Paraparal, El Oasis, La Avanzada, le 5 juillet, Residencias Santa Rita, entre autres, a vu le service interrompu.

Les autorités ont appelé la population à se calmer en raison des difficultés auxquelles elle est confrontée en raison du manque d’électricité, qui affecte les services téléphoniques et internet, ainsi que l’approvisionnement en eau.

Pendant ce temps, commerçants et habitants des zones touchées par la panne attendent l’arrivée de l’électricité, signalant une perte de nourriture : « Tout ce que j’avais dans le congélateur a été endommagé, sans compter que l’eau n’arrive pas et nous n’avons pas les ressources. pour payer une citerne, nous passons vraiment ceux de Caín », a déclaré Mme Jennifer Prado, une habitante du centre de Cagua.

Vous pourriez également aimer...