Le Venezuela

Les États-Unis ont dépassé les 2 600 décès dus au covid-19 au cours des dernières 24 heures

Les États-Unis ont dépassé jeudi 30 septembre les 2 600 décès dus au covid-19, comme en témoigne le bilan publié par l’agence de presse internationale AFP, qui souligne que les chiffres totaux dans ce pays s’élèvent à 697 695 décès et 43 millions 459 mille 844 infections.

Les statistiques révèlent que dans le monde, le nombre cumulé d’infections depuis le début de la pandémie a dépassé 233 723 290 personnes, tandis que 4 millions 780 mille 108 citoyens sont morts dans le monde, des suites de complications du virus.

Après les États-Unis, les pays avec le plus de morts sont le Brésil, avec 596 749 décès et 21 427 073 cas, l’Inde, avec 448 339 décès (33 766 707 cas), le Mexique, avec 277 505 décès (3 664 223 cas) et la Russie, avec 208 142 décès (7 535 548 cas) .

Pendant ce temps, le Pérou a enregistré le taux de mortalité le plus élevé, avec 605 décès pour 100 000 habitants, suivi de la Bosnie (323), de la Macédoine du Nord (320), de la Hongrie (313), du Monténégro (306) et de la Bulgarie (300).

Depuis le début de la pandémie en décembre 2019 jusqu’à 10h00 ce vendredi, l’Amérique latine et les Caraïbes ont ajouté 1 489 840 décès (44 954 271 infections), l’Europe 1 312 329 (67 862 834), l’Asie 840 620 (53 971 660), les États-Unis et le Canada 725 516 (45 080 677) , Afrique 210 704 (8 300 184), Moyen-Orient 198 925 (13 373 112) et Océanie 2 174 (180 555).

Ce bilan a été obtenu grâce aux rapports quotidiens des autorités sanitaires de chaque pays, données qui ont ensuite été comparées aux informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’agence de presse internationale AFP précise que l’augmentation des chiffres publiés en 24 heures peut ne pas correspondre exactement aux chiffres de la veille, en raison de corrections de dernière minute apportées par les autorités ou en raison de la publication tardive des données.

Vous pourriez également aimer...