Les incontournables Inces – Dernières actualités

L’Institut national de formation et d’éducation socialiste (Inces), fête son 63e anniversaire à un moment où l’on constate une relative amélioration de la situation économique et dans un climat politique et social de stabilité et de dialogue.
Après avoir vaincu toutes sortes de tentatives promues par des personnes de micro stature morale et humaine telles que Juán Guaidó, Julio Borges, Henry Ramos et Leopoldo López, il est temps de regarder vers l’avenir immédiat avec plus de calme et une plus grande attention aux détails (oui, sans négliger ce type de détracteurs de métier), mais aussi avec l’urgence qui justifie la nécessité d’attaquer et de résoudre des problèmes incontournables, comme, par exemple, l’inclusion, à tous les niveaux du système éducatif, de l’enseignement de l’amour pour apprendre à faire.
Le développement économique de notre pays exige que les travailleurs éduqués selon la philosophie proposée il y a plus de 200 ans par Simón Rodríguez apprennent tout en faisant, c’est-à-dire en pratiquant.
Samuel Robinson a averti que « puisque les idées viennent des choses, traiter avec les choses est la première partie de l’éducation et traiter avec ceux qui les ont est la seconde. Qu’est-ce qu’un enfant apprend de plus, en peu de temps, à tailler un bâton, qu’en des journées entières, à parler avec un maître qui lui parle d’abstractions supérieures à son expérience.
Enseigner, c’est faire comprendre, c’est utiliser la compréhension, pas faire travailler la mémoire ».
L’Inces a débattu et proposé la création d’un système d’enseignement technique et professionnel afin de rembourser la dette encore due au rêve Robinson. Inclure ce qui se fait au quotidien des écoliers, voire des lycéens, des universitaires et autres, en plus d’aider les étudiants à s’approprier des outils pour aborder le monde du travail, contribuera sans aucun doute aussi à ce que la nation puisse compter sur des personnes ayant des compétences améliorées en compréhension des processus, avec des compétences analytiques et critiques.
Parce qu’il ne s’agit pas seulement d’apprendre à faire. Il s’agit aussi de comprendre comment fonctionne ce qui sert à construire, à produire, à créer des outils, des machines, de la nourriture, etc. une des nombreuses conditions requises par un pays qui vise à la fois à faire décoller son économie, à améliorer la qualité de vie de ses habitants et à sauvegarder sa souveraineté.

★★★★★