Le Brésil

Les institutions créent un front pour renforcer la vaccination des enfants contre le covid-19

Brasil de Fato – Une semaine après le début de la vaccination des enfants contre le covid-19, six organisations ont lancé le Pacte pour la vie des enfants brésiliens, un front pour promouvoir la vaccination des enfants et lutter contre le déni. « Il est urgent de penser avec lucidité, responsabilité et un sens éthique profond », disent les institutions dans une note.

Plus de 80% des parents et tuteurs souhaitent faire vacciner leurs enfants contre le covid-19, selon une étude VacinaKids, réalisée par la Fundação Oswaldo Cruz, en janvier 2022. Au Brésil, les vaccins Pfizer-BioNTech et CoronaVac sont autorisés pour les enfants de 5 ans à 11 ans.

Le manifeste pour la création du front est signé par l’Académie brésilienne des sciences (ABC), par la Confédération nationale des évêques du Brésil (CNBB), par le Barreau brésilien (OAB), par la Commission pour la défense des droits de l’homme Dom Paulo Evaristo Arns, par l’Association brésilienne de la presse (ABI) et par la Société brésilienne pour le progrès des sciences (SBPC).

:: Covid-19 ou grippe ? Les précautions de prévention sont les mêmes, dit Fiocruz ::

Les entités critiquent l’attitude des autorités brésiliennes, qui s’écartent encore des directives de l’Agence nationale de surveillance sanitaire (Anvisa), et mettent en garde contre des campagnes de désinformation autour du sujet. Le ministère de la Santé a mis 20 jours pour annoncer l’application des vaccins aux enfants, même après qu’Anvisa ait approuvé l’utilisation du vaccin de Pfizer pour ce groupe d’âge.

« Les manœuvres pour discréditer les vaccins, avec le bombardement incessant de déclarations infondées, n’ont pour but que de saper la confiance des parents dans ce qui est correct et urgent à faire : vacciner les enfants, en leur garantissant une protection face à un agent infectieux grave », soulignent les organisations dans une note.

Lire aussi : Le plus grand hôpital pédiatrique du Brésil est en faveur du vaccin contre le COVID19 pour les enfants

Le Brésil compte 1 544 décès d’enfants du covid-19 âgés de 0 à 11 ans depuis le début de la pandémie. Cependant, le taux de létalité chez les enfants âgés de 0 à 4 ans est quatre fois plus élevé par rapport à la population plus âgée, selon les données du ministère de la Santé.

La variante omicron a provoqué une augmentation de 44 % des hospitalisations et des décès d’enfants du Covid-19, comme le souligne la plateforme SP Covid-19 Info Tracker, créée par l’Université de São Paulo et l’Universidade Estadual Paulista (Unesp). Cette tendance était à l’opposé du public vacciné, adultes comme adolescents à partir de 12 ans, vaccinés depuis septembre 2021.

L’augmentation des résultats positifs pour le covid-19 chez les enfants de 0 à 13 ans est passée de 3,3% à 50,8% entre le 27 décembre et le 18 janvier dans les tests effectués par le groupe Pardini, un réseau de laboratoires présents dans toutes les régions du pays Brésil.

Ce dimanche (23), le département de la santé de Salvador a annoncé que tous les lits de soins intensifs pédiatriques sont pleins avec des patients atteints de covid-19, ainsi que 70 % des lits communs. Dans tout l’État de Bahia, le taux d’occupation des unités de soins intensifs pédiatriques a atteint 93 %.

:: Entrevue | « Le vaccin est ce qui nous a sauvés du chaos, alors faites-vous vacciner et faites vacciner vos enfants » ::

Pas plus tard qu’en septembre dernier, la directrice de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), Carissa Etienne, avait prévenu que les enfants développaient également des cas graves de la maladie et critiqué le retour en classe en présentiel sans augmenter la vaccination des enfants.

« Il n’y a pas de scénario à risque zéro », a souligné le directeur de l’OPS. « Alors que de plus en plus d’adultes reçoivent leurs vaccins contre le Covid-19, les enfants – qui ne sont pas encore éligibles à la vaccination dans la plupart des pays – représentent un pourcentage plus élevé d’hospitalisations et même de décès dus au Covid-19. »

Selon l’Organisation mondiale de la santé, environ huit millions d’enfants ont été vaccinés contre le covid-19 dans le monde, Cuba étant le premier pays à vacciner les enfants de moins de 11 ans.

En comptant les enfants, les adolescents et les adultes, le Brésil accumule jusqu’à hier (22) 23 909 175 cas confirmés de covid-19 et 622 801 décès dus à la maladie, selon le Conseil national des secrétaires à la santé (Conass).

Vous pourriez également aimer...