La Colombie

Les maires pensent à la région

07 décembre 2020-11: 40 p. m.
Pour:

Maria Isabel Ulloa

En 2020, nous avons vu les maires de Cali, Jamundí, Palmira et Yumbo travailler ensemble pour relever des défis communs. De même, nous avons vu leurs secrétaires de planification travailler main dans la main avec leurs équivalents départementaux, pour construire un agenda d'articulation régionale qui se reflétait dans les Plans de Développement (PDT) de chacune des communes.

L'évidence ne peut être niée: y compris Candelaria, entre 1938 et 2018 la population des cinq communes mentionnées a été multipliée par 16, passant de 176 mille habitants à près de trois millions. Entre 2005 et 2018, la population a augmenté à des vitesses différentes: Jamundí 65%, Candelaria 30%, Palmira 22%, Yumbo 16% et Cali avait un taux plus lent avec 5%.

Du point de vue économique, il y a eu un processus de désindustrialisation à Cali en raison du déplacement d'entreprises, principalement vers Yumbo. De leur côté, Palmira et Yumbo regroupent la moitié des grandes entreprises de la «Région des villes». Dans le logement, selon Camacol, 51% de la demande effective à Cali est allée à Jamundí, Palmira, Yumbo et Candelaria et l'offre de logements neufs est concentrée dans le sud de Cali, Jamundí et Palmira. Dans le domaine de la santé, Cali est le seul à posséder des hôpitaux de deuxième et troisième niveaux. En mobilité, cette interaction se traduit par 4,34 millions de déplacements dans et entre les cinq communes.

Au cours de l'histoire, il y a eu plusieurs tentatives d'articulation. Ce fut le cas du plan d'aménagement de Cali (Pideca) de 1979, qui précéda les plans d'aménagement du territoire actuels, et qui cherchait un premier espace d'intégration supramunicipale. Cette idée a été reprise dans le programme d'intégration et de développement métropolitain des communes du sud de la vallée (Pimsuvalle) de 1983, et des modèles plus modernes tels que le plan directeur de Valle del Cauca de 2003, la formation du G11 et la formulation de la Vision Valle 2032, tous deux en 2004. Enfin, dans la récente ordonnance 513 de 2019 adoptée par le département départemental du Potd, des critères ont été établis pour l'intégration régionale et l'articulation de la sous-région dite sud.

Beaucoup pensent que la zone métropolitaine de Cali devrait être établie. Bien qu'ils aient peut-être raison, il est clair que nous n'avons jamais eu autant de projets à vision régionale inclus dans les plans de développement municipaux, ni vu les maires travailler de manière aussi articulée, comme nous l'avons fait en cette année de pandémie.

L'effort et la volonté des administrations de parier sur l'intégration régionale doivent être reconnus, à travers la décision concertée de travailler sur six projets spécifiques tels que: le réseau régional de pistes cyclables, l'amélioration de la qualité de l'eau du Cauca, le du tourisme régional, la gestion de l'information régionale, la gestion intégrale des déchets solides et le train de banlieue. Tous ces éléments ont un impact direct sur le développement régional et le bien-être des citoyens.

Précisément, une étape très importante dans l'un de ces projets a été la signature récente de l'accord pour établir la gestion temporaire du train de banlieue, par les maires de Cali, Yumbo, Jamundí, Palmira et la gouverneure Clara Luz. Il s'agit d'une étape fondamentale pour la création de l'organe de gestion, qui sera celui qui le construira et l'exploitera. Il s'agit également de la première étape pour constituer l'autorité régionale des transports, qui sera le mécanisme par lequel la mobilité intégrée entre les communes sera gérée. Une autre annonce importante a été celle des conversations entre les maires de Palmira et Jamundí et Metrocali, pour l'intégration de MÍO avec les transports intercommunaux.

Je pourrais citer d'autres exemples. Ce qui est clair, c'est que dans l'articulation régionale, nous sommes sur la bonne voie. Continuons à célébrer nos réalisations et à aider nos dirigeants à penser, agir et aller de l'avant en tant que région.

* Directeur exécutif de ProPacífico

Suivez sur Twitter @MariaIUlloa

Vous pourriez également aimer...