Le Brésil

Les manifestants affluent vers l’avenue Paulista pour demander une intervention militaire

São Paulo – Des centaines de personnes vêtues de vert et de jaune se sont rassemblées sur l’Avenida Paulista pour demander une intervention militaire et soutenir le gouvernement Bolsonaro ce samedi 1er, à São Paulo. Réunis devant le bâtiment Fiesp, les partisans du gouvernement ont également utilisé l’acte politique pour maudire le gouverneur João Doria (PSDB). Les images de l’agglomération montrent que beaucoup de gens sont allés à l’acte sans masque.

La membre du Congrès Carla Zambelli (PSL-SP) a également publié des photos sur sa page Twitter sans masque. « Nous descendons dans la rue pour soutenir notre président, pour le bien de notre liberté et pour le vote imprimé auditable », a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Le survol de Bolsonaro

À Brasilia, il y a eu un cortège et une manifestation. Le président Bolsonaro a survolé l’acte d’hélicoptère. Selon un rapport de l’UOL, jusqu’au début de l’après-midi, des partisans sont descendus dans les rues d’au moins 11 États et du district fédéral.

«Parmi les agendas défendus figuraient les délits contre les gouverneurs et les ministres de la STF (Cour fédérale suprême), les demandes et ‘autorisations’ de mesures antidémocratiques et certains des points les plus amicaux défendus par le gouvernement, comme la critique des mesures d’isolement social pour contenir la pandémie, comme recommander les autorités sanitaires », indique le rapport sur le portail Twitter.

Selon les informations du Journal du Centre mondial (DCM), dans l’acte de Paulista, «un pasteur a lu un passage de la Bible et un autre, qui a pris le micro peu de temps après, a déclaré qu ‘« un croyant n’a pas peur de mourir », se référant aux milliers de personnes qui participent à l’acte , groupés et nombreux sans masque ». Applaudissant, il a dit: « Je préférerais mourir d’un covid que de tristesse. »

Lire la suite:

Vous pourriez également aimer...