Le Brésil

Les mouvements sociaux reviennent dans la rue ce mardi, avec la chaleur pour le #24J

São Paulo – Dans l’objectif de maintenir les rues occupées et d’accroître la pression sur le gouvernement fédéral, plusieurs mouvements sociaux ont appelé à manifester ce mardi (13) contre le gouvernement Bolsonaro. Manifestations dans les principales capitales (voir tableau des activités confirmées ci-dessous) défendre le contrôle public de la Poste. Ainsi, plusieurs actes comme à Brasilia, à 10 heures du matin, sont concentrés devant les unités de l’entreprise. Les manifestations critiquent aussi la « réforme » administrative prévue dans la Proposition d’amendement à la Constitution (PEC) 32. Et elles se présentent comme un quatrième parcours national des « Fora Bolsonaro », une sorte de « échauffement » pour le 24 juillet prochain. , le # 24J.

Mouvements populaires, organisations antifascistes et mouvements de Noirs, féministes, LGBTQIA+, étudiants et syndicats participent à l’appel. Ceux qui gardent aussi les drapeaux levés lors des manifestations des 29 mai, 19 juin et 3 juillet, comme plus d’agilité dans la vaccination contre le covid-19, une aide d’urgence de 600 R$ jusqu’à la fin de la pandémie et le respect des droits des peuples autochtones.

Une enquête Datafolha, publiée ce samedi (10), a montré que, pour la première fois depuis avril 2020, la majorité de la population est favorable à l’ouverture du processus de destitution de Bolsonaro. Selon l’institut, parmi 2 074 personnes interrogées, au moins 54% se sont déclarées favorables à l’action, contre 42% qui se sont déclarées contre. Au total, le président de la Chambre des députés, Arthur Lira (PP-AL), a bloqué 125 demandes de destitution du président au Conseil d’administration de la Chambre.

#Liberté pour Matheus

Sur la liste des revendications, des mouvements populaires réclament également la libération de Matheus Machado Xavier, 25 ans, emprisonné depuis une semaine depuis la manifestation du 3 juillet, à São Paulo. Le jeune homme était accusé d’avoir volé le casque d’un agent de sécurité privé chez le concessionnaire ViaQuatro, métro ligne 4 jaune, lors d’un affrontement entre agents de sécurité et manifestants le soir de la manifestation, à la station Higienópolis-Mackenzie. D’après les informations de Pont du journalisme, en témoignage, Matheus, qui travaille comme tatoueur, a dit qu’il passait par là et a ramassé son casque par terre.

Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent qu’un des agents de sécurité a perdu son casque après avoir trébuché devant la gare. Pour Matheus, la version vol a été combinée par la sécurité avec la police militaire. Les mouvements sociaux accusent également de « persécution politique » contre le tatoueur.

Sécurité

L’organisation de ce #13J renforce également les mesures de précaution pour éviter les risques de contamination par le covid-19 lors d’événements en présentiel. L’orientation est de porter un masque en tout temps (PFF2, de préférence), de garder une distance minimale de 1,5 mètre avec les autres manifestants et d’utiliser du gel hydroalcoolique 70º dans les actes. « Nous ne quitterons pas la rue tant que ce gouvernement génocidaire à Bolsonaro ne tombera pas », renforce l’articulation.

Consultez la liste complète des actes de ce #13J

Sud-est

  • São Paulo
  • Capitale – Théâtre municipal | 17h
    Institut Fédéral de São Paulo | 12h
  • Campinas – Cathédrale métropolitaine | 17h
  • São Vicente – Praça dos Correios | 17h
  • Sorocaba – Centre | 16h
  • minas Gerais
  • Belo Horizonte – Praça Afonso Arinos, à 17h00
  • Itaúna – Praça da Matriz | 18h
  • Itabira – Place Acrísio Alvarenga | 18h
  • Juiz de Fora – Correios | 8h30
  • Montes Claros – Place Maracanã | 9h00
  • Ouro Branco – Place Santa Cruz | 15h30
  • Poços de Caldas – Place Pedro Sanches | 17h
  • Ribeirão das Neves – Place Justinópolis | 17h30
  • Uberaba – Place Henrique Kruger (Av. Fidelis Reis) | 17h
  • Uberlândia – Bureau de poste (Av. Getúlio Vargas) | 11h30 du matin
  • Rio de Janeiro
  • Capitale – Candelaria | 17h
    CHU de l’UFRJ | 7h00
    Loi sur l’éducation devant l’hôtel de ville | 10h00
  • Petrópolis devant la Poste, Centro | 16h
  • Cabo Frio – Jardim Esperança, 17h
  • Niterói – Hôpital universitaire UFF | 7h00
  • esprit Saint
  • Vitória – Praça Costa Pereira, à 10h

Nord-Est

  • AL Maceió – Centre-ville devant le vieux Produban |15h.
  • CE Fortaleza – 15h30 – Praça da Bandeira
    Crato – Bureau de poste | 8h00
    Juazeiro do Norte – Bureau de poste, Centre | 8h00
  • PB João Pessoa – Place Cristo Rei, Mangabeira | 9h00
    Cajazeiras – Mairie | 9h00
    Campina Grande – Praça da Bandeira | 9h00
    Canards – Bureau de poste, 17h
  • LE PIED Caruaru – Mars Zéro | 16h
  • Garanhuns – Colonnade | 15h
  • PI Teresina – Av. Serafim avec Frei Rosa | 17h
  • IA Noël – Praça do Relógio – Romarin | 14h30
  • SI Aracaju – Trottoir João Pessoa | 16h.

Nord

  • POÊLE Belém – Escadinha da Doca | 17h
  • Santarém – Place São Sebastião | 17h

Sud

  • RP Curitiba – Praça Santo André | 18h
  • Crotale, Cathédrale | 17h
  • Maringá – Place de la Mairie | 18h
  • MDR Porto Alegre – Mairie | 18h
  • Passo Fundo – Praça do Teixeirinha | 18h30
  • Granulés – Marché public | 17h
  • Guaíba – Largo José Cláudio Machado | 17h
  • SC Florianópolis – Cathédrale, à 17h

Midwest

  • DF Brasilia – Bâtiment du siège de la poste | 10h00
    Plan pilote Gare routière | 16h
  • VA Goiânia – Praça do Bandeirante | 16h
  • TA Cuiabá – Place de la République | 12h

À l’étranger

Espagne

  • Madrid – Plaza Arturo Barea, Lavapiés | 19h30

Vous pourriez également aimer...