Le Venezuela

Les peuples autochtones et le gouvernement de l’Équateur reprendront les négociations à Quito

Les mouvements indigènes et le gouvernement équatorien se réuniront à Quito le jeudi 7 juillet lors de la première table technique pour suivre les accords et résoudre les questions en suspens, a confirmé mardi la Conférence épiscopale équatorienne (CEE).

La réunion définira la méthodologie de travail, les questions à discuter et une feuille de route qui régira le dialogue pendant 90 jours, selon le CEE dans un communiqué publié sur Twitter.

Le gouvernement équatorien et le mouvement indigène ont signé le 30 juin un accord, appelé l’Acte de paix, qui a mis fin aux manifestations qui ont eu lieu dans le pays andin pendant plus de deux semaines, et qui ont fait six morts.

Le document rassemble les revendications présentées par le mouvement indigène.

Le CEE a souligné qu’il est convaincu que le processus de « dialogue, discernement et prise de décision nous aidera à construire ensemble un Equateur de fraternité, de justice, d’équité ».

Le gouvernement de Guillemo Lasso a déjà nommé des délégués pour répondre aux besoins de tous les secteurs, en plus des indigènes.

En ce sens, l’exécutif a pris quatre décrets pour répondre aux revendications du mouvement indigène : 452, sur les opérations de contrôle des prix ; 454, sur la déclaration d’une urgence dans le secteur de la santé ; 456, se référant aux mesures compensatoires pour la population ; et 462, avec lesquels le prix du carburant est réduit.

En ce qui concerne l’essence, seulement 15 cents sur le dollar ont été réduits dans le prix d’un gallon d’essence à indice d’octane 85 et de diesel.

Vous pourriez également aimer...