Les premières projections indiquent la réélection de Macron, mais avec la croissance de l’extrême droite française

São Paulo – Les premières projections du second tour en France, qui s’est tenu ce dimanche (24), pointent vers la réélection du président Emmanuel Macron face à Marine Le Pen, répétant le scénario d’il y a cinq ans. Mais le leader d’extrême droite a désormais plus de voix, dans une course au taux de participation élevé, peut-être supérieur à 28%, le plus élevé depuis 50 ans. Selon les premières informations, Macron a recueilli 58 % des suffrages, contre 42 % pour son adversaire – qui considérait déjà le résultat probable comme « une grande victoire ».

En mai 2017, Macron avait recueilli 66 % des suffrages, contre 34 % pour son adversaire. L’ancien banquier, alors âgé de 39 ans, est devenu le plus jeune président de l’actuelle République. Il a eu un vote comparable à celui de Jacques Chirac en 2002, précisément contre Jean-Marie Le Pen, le père de Marine.

Avec un électorat proche de 49 millions, la France a organisé le premier tour il y a deux semaines, avec une âpre dispute entre trois candidats. L’actuel président a obtenu 27,85 % des voix, Marine Le Pen 23,15 % et Jean-Luc Mélenchon (à gauche) 21,95 %. L’abstention a été élevée : 26,31 %.

Emmanuel Jean-Michel Frédéric Macron aura 45 ans le 21 décembre. Il est né à Amien, dans le nord du pays. Il a été associé de la banque Rothschild avant de devenir secrétaire général adjoint de la présidence française (gouvernement de François Hollande). Puis il devient ministre de l’Economie.

Avec des informations des journaux Le Monde et El País

★★★★★