Le Venezuela

Les transporteurs de Guayaquil paralysent le service

Les transporteurs urbains de la ville de Guayaquil, le principal port de l’Équateur, ont participé aujourd’hui à des actions contre l’augmentation des prix du carburant.

La manifestation a impliqué l’arrêt de nombreuses unités, dont les conducteurs attendent une réponse du gouvernement concernant le mécontentement généré par le gel du diesel et de l’essence à des valeurs très élevées.

Au moins dans quatre parties de la ville, les bus sont restés sans sortir, ce qui a entraîné l’arrêt d’au moins 50 pour cent.

Selon des données journalistiques, les transporteurs demandent une étude technique qui analyse la possibilité d’une augmentation tarifaire, actuellement fixée à 30 centimes, et une rencontre avec les autorités de transit et municipales, rapporte Prensa Latina.

De son côté, la maire de Guayaquil, Cynthia Viteri, a annoncé qu’elle n’autoriserait pas la hausse des tarifs.

Pour ce mercredi un premier rapprochement entre les parties est attendu.

La grève, qui pourrait être illimitée, a été organisée par la Fédération des Transporteurs Urbains de la Province de Guayas (Fetug).

Nous avons convenu que 50% du parc de véhicules ne circule pas quotidiennement, car nous avons une baisse de 40% des utilisateurs jusqu’à ce qu’elle augmente en décembre avec la reprise des cours en présentiel, a prévenu le président de Fetug, Cristian Sarmiento.

Il a également souligné que maintenant l’acquisition d’intrants n’est pas à leur portée, un problème déjà posé à la direction municipale.

Le président de la république, Guillermo Lasso, a gelé les prix de l’éco-pays et de l’essence extra, ainsi que du diesel, après avoir stipulé une augmentation et fixé le gallon de ces dérivés du pétrole à 2,55 dollars et 1,90, respectivement.

De nombreux secteurs sociaux et syndicats de travailleurs de cette nation andine, en désaccord avec la mesure en vigueur depuis octobre dernier, ont organisé des marches pour réclamer des coûts plus justes.

Vous pourriez également aimer...