Le Venezuela

Li Baorong : nous soutenons le dialogue mexicain et rejetons les sanctions unilatérales

« En tant que partenaire stratégique à part entière et pays ami, la Chine soutient fermement les efforts du gouvernement du peuple vénézuélien pour la défense de la souveraineté et de la stabilité. Nous soutenons fermement le dialogue développé au Mexique entre le gouvernement et l’opposition et insistons toujours sur le fait que les affaires vénézuéliennes doivent être résolues pacifiquement par son propre peuple et nous nous opposons à toute ingérence extérieure, à tous les blocus illégaux et sanctions unilatérales », a ainsi déclaré l’ambassadeur à Venezuela de la République populaire de Chine, Li Baorong, lors d’une conférence de presse tenue à l’occasion du 72e anniversaire de la Fondation de la République populaire de Chine.

Il a souligné que la coopération entre la Chine et le Venezuela dans divers domaines continue de s’approfondir constamment. « La Chine et le Venezuela sont de bons amis, des partenaires dignes de confiance et mutuellement avantageux », a-t-il déclaré.

Il a assuré que les présidents Xi Jinping et Nicolás Maduro maintenaient des communications étroites, ainsi qu’un partenariat stratégique global entre la Chine et le Venezuela.

Le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro Moros et le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping réaffirment les liens de coopération / Xinhua

D’autre part, il a souligné que le gouvernement chinois félicite sincèrement le Venezuela pour la stabilité politique et la reprise économique considérable qui ont été obtenues malgré les sanctions cruelles et illégales imposées par les États-Unis et l’Occident.

« Les deux nations se soutiennent mutuellement sur des questions fondamentales et maintiennent une étroite coordination sur des questions telles que les anti-sanctions et les interventions et les droits de l’homme. Ils ont défendu la paix et la justice internationales en tant qu’intérêts communs des pays en développement.

Comentó que en el marco del Bicentenario de la Batalla de Carabobo y del cuadragésimo séptimo aniversario de las relaciones diplomáticas entre China y Venezuela, ambas partes celebraron una serie actividades importantes que han promovido la tradicional amistad entre los dos pueblos y para ambas naciones a un nivel plus haut.

Pour la défense de l’ordre international

Face aux défis du socialisme de la nouvelle ère, et sous la houlette du Comité central du Parti communiste chinois, dirigé par le président Xi Jingpin, le géant asiatique arbore le drapeau de la paix et du développement d’une coopération gagnant-gagnant. base de sa politique étrangère.

Li Baorong a assuré que la Chine contribue au développement mondial et défend l’ordre international. « La Chine adhère à un véritable multilatéralisme et défend le rôle central de l’ONU et met en pratique, dans des actes concrets, la mission et les principes de la charte des Nations Unies. Nous sommes disposés à entreprendre des efforts conjoints avec toutes les parties pour promouvoir la coopération et les avantages mutuels », a déclaré Li Baorong.

Il a assuré que dans le domaine des droits de l’homme, la Chine a publié son plan d’action de 2021 à 2025, étant le seul des trois pays à avoir formulé consécutivement quatre plans d’action nationaux en la matière et continuera de se conformer sérieusement à ses engagements internationaux. obligations à cet égard.

« La Chine participera également à la gouvernance mondiale des droits de l’homme et favorisera la construction d’un système international des droits de l’homme juste et efficace. La Chine appelle les pays à s’unir contre la politisation, la sélectivité et les doubles standards sur la question des droits de l’homme, et à nous permettre à tous de jouir pleinement des droits de l’homme dans un monde régi par la paix et la sécurité.

Vers la consolidation d’une Chine moderne

L’ambassadeur Baorong a rapporté que le peuple chinois a remporté une victoire dans la dure bataille de l’éradication de la pauvreté.

« Au cours de l’année en cours, la Chine a rempli l’objectif de lutte fixé pour le premier centenaire, qui consiste en une construction globale victorieuse d’une société modestement riche, vers la construction d’un puissant pays socialiste moderne. Déjà 99 millions d’habitants des zones rurales ont été libérés de la pauvreté », a-t-il déclaré.

En cette année, face à l’évolution complexe de la pandémie de covid-19, l’économie chinoise s’est redressée avec un développement stable. Le PIB a atteint 8,22 dollars au premier semestre, soit une croissance de 12,7% sur un an.

Vous pourriez également aimer...