Le Venezuela

L’intérêt national – Dernières actualités

L’un des problèmes les plus graves que nous ayons, les Vénézuéliens, est l’absence d’alternative démocratique. Nous avons un mauvais, très mauvais gouvernement. Un gouvernement qui a causé et continue de causer des dommages incommensurables au Venezuela et aux Vénézuéliens. Un gouvernement rejeté par plus de 80% de l’opinion nationale. Un gouvernement qui, le 21 novembre, a constaté qu’il était une large minorité (comme il doit l’être avec la catastrophe qu’il a produite et qui a augmenté la pauvreté de façon exponentielle) et que son vote continue de baisser à chaque élection.

Le problème, c’est que face à ce gouvernement, nous n’avons pas pu construire une alternative démocratique sérieuse et fiable. La majorité des Vénézuéliens veulent changer de gouvernement, mais nous n’avons pas fini de trouver une proposition d’avenir qui mérite notre confiance et notre soutien.

L’essentiel est de comprendre que l’intérêt national doit prévaloir sur les intérêts partisans ou les ambitions personnelles. Jusqu’à présent, les intérêts partisans et les projets individuels ont prévalu. Un parti veut l’emporter sur un autre parti, mais dans cette lutte l’intérêt des citoyens, la souffrance du peuple, les espoirs de changement sont absents. Une polarisation extrême a causé des dommages extrêmes à la nation.

Pour sortir de la crise, le Venezuela a besoin d’un large appel au syndicat. À l’union de tous les Vénézuéliens, sans exclusions.

L’appel à l’union ne peut pas être autour d’un chef civil ou militaire. J’espère que les propositions messianiques ont été rejetées à jamais après la douloureuse expérience du commandant Chávez. Elle ne peut pas non plus se produire autour d’un parti politique ou d’une association de partis. Malheureusement, les partis, comme en témoignent les sondages, sont à un niveau de prestige et de représentation très bas.

Je soutiens que le syndicat doit être réuni autour d’un engagement programmatique qui comprend cinq points très clairs :

-Le rétablissement des institutions démocratiques.

-La reprise de l’économie.

-Promotion de la justice sociale

-L’amélioration des services publics.

-Et l’éradication de la corruption. L’union des Vénézuéliens peut se réunir autour d’un programme de cette nature.

Nous continuerons à parler… l’année prochaine.

Vous pourriez également aimer...