Le Brésil

L’Observatoire apporte un nouvel indicateur du pouvoir d’achat et du temps de travail

La note technique présente la méthodologie du nouvel indicateur, lancé en février 2021, qui sera suivi et diffusé périodiquement par l’Observatoire Conjuscs. L’une des méthodes classiques de mesure de la valeur des produits et services est celle qui prend en compte les heures de travail nécessaires à leur acquisition par le travailleur masculin et féminin. Plusieurs études théoriques, recherches et enquêtes pratiques, dans plusieurs pays, ont déjà abordé ce thème. Par conséquent, la recherche proposée ici – celle qui calcule certains produits et services en heures de travail par groupe de revenu au Brésil – n’est, bien entendu, pas sans précédent dans son concept et son application.

Ce qui semble nouveau, c’est la reprise des calculs dans le récent cas brésilien, rappelant que Dieese calcule et divulgue la valeur du panier alimentaire de base en heures de travail depuis des années.

Lire les autres articles de la série «Développement en bref»

En quoi consiste le projet

La proposition du projet est de calculer les heures ou les jours de travail payés mensuellement nécessaires, afin qu’un travailleur puisse acheter certains produits et services quotidiens. La proposition est de créer et de suivre un indicateur illustrant le pouvoir d’achat et l’inégalité de rémunération, en heures ou en jours de travail. L’indicateur sera calculé et publié mensuellement par l’Observatoire des politiques publiques, l’entrepreneuriat et l’USCS.

Buts et périodicité du nouvel indicateur

a) Structurer et suivre l’indicateur de pouvoir d’achat et d’inégalité en termes d’heures et de jours de travail – indicateur qui, à l’heure actuelle, n’est pas réalisé et régulièrement suivi par d’autres entités;

b) Promouvoir la publication de l’indicateur périodique (mensuel) sur le site Web de l’USCS et sa diffusion dans les médias régionaux;

c) Donner de la visibilité à l’Observatoire des politiques publiques, de l’entrepreneuriat et de l’économie de l’USCS (Conjuscs);

L’enquête sera menée et publiée mensuellement.

Justification

a) Le thème du pouvoir d’achat et des inégalités de la population brésilienne est à l’ordre du jour des débats;

b) Les ressources nécessaires à la réalisation du projet sont réalisables et seront absorbées par l’université elle-même.

Méthodologie

Les paramètres suivants sont pris en compte pour les calculs:

a) Les «travailleurs» sont ceux qui sont officiellement employés (avec un contrat formel);

b) 44h par semaine;

c) Chaque travailleur reçoit 220 heures de travail rémunérées par mois (176 heures travaillées + 44h de repos hebdomadaire payé);

d) Trois tranches de revenu: 1 salaire minimum (MW); trois salaires minimums; 10 salaires minimums;

e) Les produits et services sélectionnés ont été choisis au hasard, en tant qu’éléments de consommation contemporaine qui, pour une raison quelconque, peuvent faire partie des décisions de consommation à tout moment par le travailleur masculin et féminin.

Éléments à considérer

I) Valeur actualisée du panier de base de 13 articles dans le Grand São Paulo (publiée mensuellement par DIEESE, sur son site Web, dont les articles et les quantités sont fixés par le décret-loi n ° 399 de 1938), à savoir: viande (6 kg) lait (7,5 l), haricots (4,5 kg), riz (3,0 kg), farine (1,5 kg), pommes de terre (6,0 kg), légumineuses / tomates (9,0 kg), pain français (6,0 kg), café en poudre (600 gr ), fruits (banane) (90 pcs), sucre (3,0 kg), saindoux / huile (750 gr), beurre (750 gr);

II) 4 déjeuners hors du domicile par mois;

III) 1 bouteille de gaz de 13 litres;

IV) Consommation mensuelle déterminée d’énergie électrique dans une résidence;

V) Certaines consommations mensuelles d’eau d’une résidence;

VI) Paiement mensuel pour un forfait Internet de base;

VII) 150 litres d’essence ordinaire (coût moyen d’un trajet quotidien aller-retour au travail, sur une distance de 30 km, dans un véhicule d’une consommation de 8 km / litre en ville);

VIII) Achat d’un smartphone au montant de R $ 1 500,00;

IX) Achat d’un ordinateur portable d’un montant de 3 000,00 R $;

X) Achat de 200 dollars;

XI) 1 n ° 1 (BigMac).

XXII) Un produit de saison selon la période de l’année (ex: œuf de Pâques; Fête des Mères, Saint Valentin, Fête des Pères, Fête des Enfants et Cadeau de Noël.

Autres observations à propos du nouvel indicateur

Il convient de noter que la proposition pour cet indicateur n’est associée à aucune enquête sur le budget des ménages. Il n’est pas fait mention du poids des articles de produits et services choisis dans la structure d’achat des familles. Les articles ont été choisis au hasard comme des articles qui, à un moment donné, peuvent faire partie des décisions de consommation du travailleur.

Il convient également de noter que la proposition n’est PAS d’établir et de suivre un indicateur d’inflation.


Jefferson José da Conceição. Coordinateur de l’Observatoire Conjuscs. Diplômé en économie de l’UFRJ. Master en administration d’Imes. Doctorat en sociologie de l’USP. Professeur à l’USCS. Blog: www.blogdojeff.com.br. Auteur de Entre la main invisible et le Léviathan: contributions hétérodoxes à l’économie brésilienne ». Disponible sur www.estantevirtual.com.br.

Ana Paula Lazari Ferreira. Journaliste de l’Université Municipale de São Caetano do Sul (USCS), spécialisée en Master en Communication d’Entreprise par Uscs

Vous pourriez également aimer...