Le Brésil

L’USP accorde le titre de professeur émérite à Erney Plessmann – Jornal da USP

Le titre de professeur émérite est décerné aux professeurs retraités qui se sont distingués par leurs activités d’enseignement et de recherche ou qui ont apporté une contribution remarquable au progrès de l’Université.

par Adriana Cruz

(De gauche à droite) Professeurs Marco Antonio Zago, José Roberto Drugowich de Felício, Erney Felício Plessmann de Camargo, Vahan Agopyan, Carlos Pelleschi Taborda et Pedro Vitoriano de Oliveira – Photo : Marcos Santos/USP Images

Le professeur à l’Institut des sciences biomédicales (ICB), Erney Felício Plessmann de Camargo, a reçu, lors d’une cérémonie en ligne, transmise depuis la salle du Conseil universitaire, le 17 août, le titre de professeur émérite de l’USP.

L’attribution de la distinction a été approuvée par le Conseil de l’Université, le 9 mars dernier, lorsque les professeurs Antonio Candido de Mello e Souza, de la Faculté de philosophie, lettres et sciences humaines (FFLCH), et Walter Colli, de l’Institut ont été également honoré de la chimie (IQ), dont la cérémonie de remise des prix a eu lieu le 10 août.

Le titre de professeur émérite est décerné aux professeurs retraités qui se sont distingués par leurs activités d’enseignement et de recherche ou qui ont apporté une contribution remarquable au progrès de l’Université. Depuis la fondation de l’USP, en 1934, 20 titres ont été décernés aux professeurs de l’institution.

Les salutations à Camargo ont été faites par le président de la Fondation pour le soutien à la recherche de l’État de São Paulo (Fapesp) et ancien doyen de l’USP, Marco Antonio Zago, qui a évoqué la trajectoire du lauréat en tant qu’éminent scientifique et éducateur. « Erney a contribué à la défense de l’autonomie académique et du rôle de l’Université lorsque la liberté de l’Université était menacée, dans une période particulièrement sombre et triste de notre histoire. Lui octroyer ce titre n’est donc pas seulement une question de reconnaissance et de justice, mais aussi une manière pour l’Université de valoriser un modèle de vie dédié à l’enseignement supérieur, à la recherche et à la politique scientifique », a souligné Zago.

Le lauréat a raconté un peu l’histoire de sa vie universitaire. « Au cours de mes 45 années à l’USP, l’Université m’a éduqué et m’a fait découvrir intelligentsia Brésilien et international. Ici, j’ai rencontré et échangé avec des intellectuels notables. Mais, bien plus que de m’avoir donné des amis, pendant de nombreuses années, l’USP m’a payé pour faire exactement ce que j’aimais faire et ce que je fais encore aujourd’hui en tant que chercheur et professeur principal. L’USP m’a également donné l’opportunité de former du personnel universitaire. C’est pourquoi j’aime et respecte USP », a-t-il déclaré.

Camargo a également parlé de son retrait obligatoire de l’Université en raison de la dictature militaire. « Parfois, je me demande comment je peux avoir autant d’affection pour l’Université si elle m’a viré en 1964. Il faut bien préciser que ce n’est pas l’USP qui nous a virés, mais des forces extérieures à l’Université, aidées par un petit groupe de la Médecine mécontente, un recteur anti-démocratique par excellence et un gouverneur essayant de plaire aux militaires et aux obscurantistes de l’époque. Le personnel universitaire, au contraire, nous a toujours traités avec respect et affection », a-t-il déclaré.

Le doyen de l’USP, Vahan Agopya, a souligné le fait que le professeur représente un « grand symbole de l’université brésilienne ». « Cette année, l’USP a dû répondre à la société, lorsque le déni et l’antiscience sont devenus une routine et l’ignorance une vertu. L’Université ne pouvait pas se taire et une manière claire et directe de répondre à cette situation est d’honorer les grands leaders, les grands professeurs que l’Université a et qui ont honoré leur position de professeur, ont renforcé cette institution, créant de véritables écoles du savoir » , dit-il.

Le nouveau professeur émérite de l’USP, Erney Felício Plessmann de Camargo – Photo : Marcos Santos/USP Images

l’honoré

Diplômé en médecine, avec un doctorat et une chaire, tous de l’USP. Il a été professeur titulaire à l’USP et à l’Université fédérale de São Paulo (Unifesp). Il a été doyen de la recherche à l’USP, directeur de l’Institut Butantan et président de la Commission technique nationale de biosécurité (CNTBio) et du Conseil national pour le développement scientifique et technologique (CNPq).

Il est membre du Conseil Supérieur de la Fiocruz. Il a été président de la Fondation Zerbini-Incor. Il est docteur honoris causa de l’Université nationale d’ingénierie, au Pérou, professeur émérite à l’Institut des sciences biomédicales (ICB) et à la faculté de médecine de l’USP. Il est membre de l’Académie des sciences de l’État de São Paulo, de l’Académie brésilienne des sciences, de l’Académie nationale de médecine et de l’Académie des sciences du monde en développement (TWAS).

Il est Commandeur et Grand-Croix de l’Ordre du mérite scientifique du Brésil et Grand-Croix de l’Ordre d’Ipiranga de l’État de São Paulo. Il est professeur principal à l’USP, parasitologue, protozoologue, travaillant actuellement sur la diversité, la taxonomie, la phylogénie et l’évolution des trypanosomatides.

Au cours des 15 dernières années, il a travaillé principalement en Amazonie, en Afrique et en Amérique du Sud (Venezuela et Colombie). Il a commencé à se consacrer en tant que scientifique, professeur et conseiller au programme Pro-Africa, ayant visité ce continent chaque année depuis 2008.

Regardez, ci-dessous, la cérémonie complète.

Vous pourriez également aimer...