Le Venezuela

Maduro a assuré qu’Abdó Benítez et Lacalle Pou ont peur du dialogue

Le président de la République, Nicolás Maduro a indiqué que les dirigeants des pays du Paraguay et de l’Uruguay, Mario Abdo Benítez et Luis Lacalle Pou, ont peur du débat public sur la démocratie en Amérique latine, comme il l’a déclaré ce jeudi, lors de l’inauguration de la 17e Foire internationale du livre du Venezuela (Filven) au Palais législatif fédéral, à Caracas.

« Ils ont peur de moi, je les ai mis au défi d’un débat où ils veulent, d’un débat sur le sort de l’Amérique latine. Révolution contre néolibéralisme ».

Comentó que los presidentes se negaron a compartir un diálogo abierto sobre la democracia, después de la propuesta de debate hecha por el mandatario venezolano durante la VI Cumbre de la Comunidad de Estados Latinoamericanos y Caribeños (Celac) celebrada el sábado 18 de septiembre pasado en la Mexico.

«Nous croyons profondément au dialogue des différentes personnes, et je dis au président du Paraguay : fixez la date, le lieu et l’heure d’un débat sur la démocratie, au Paraguay, au Venezuela et en Amérique latine. Nous sommes prêts à le donner, vous mettez la place », a-t-il déclaré.

Les deux dirigeants de droite font partie du groupe gouvernemental que les États-Unis parrainent à travers le soi-disant Groupe de Lima pour promouvoir la déstabilisation au Venezuela et destituer le président Maduro.

Vous pourriez également aimer...