Le Venezuela

Maduro exhorte l’UE à respecter les lois vénézuéliennes

Le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro Moros, a exhorté dimanche la mission d’observation de l’Union européenne (UE) à respecter les lois du pays.

Après avoir exercé son droit de vote, le chef de l’Etat a qualifié la présence de plus de 300 observateurs internationaux, dont une mission d’observation de l’Union européenne, de « bon signe ».

« Nous pensons que la présence d’observateurs internationaux est un bon signe de l’intérêt qu’il y a dans le monde pour les élections au Venezuela », a déclaré le président national lors d’une conférence de presse.

En ce sens, le président Nicolás Maduro a exhorté les observateurs et les compagnons internationaux à respecter la Magna Carta vénézuélienne et les règlements électoraux.

« Tous les observateurs, les compagnons internationaux doivent respecter les lois du Venezuela, la Constitution et doivent respecter strictement les règlements du pouvoir électoral qui les a invités », a-t-il souligné.

« Ce que je dirais à la surveillance de l’Union européenne, c’est qu’elle a l’humilité des surveillants d’autres pays. Jusqu’à aujourd’hui, ils se sont comportés à la hauteur de la tâche, dans le respect de la Constitution et des lois », a-t-il ajouté.

Rappelons qu’un total de 34 délégués de la Mission d’observation de l’Union européenne (EOMUE) accompagnent le processus électoral ce dimanche.

Ce samedi, lors d’une réunion avec les invités spéciaux du Programme d’accompagnement international pour les élections du 21 novembre, le chef de l’État a rejeté l’action présumée de la mission de l’UE de se prononcer sur la validité des élections au Venezuela.

Vous pourriez également aimer...