Le Venezuela

Maduro: l'UE collée à la queue de Donald Trump

Le président de la République, Nicolás Maduro, a rejeté jeudi la décision de l'Union européenne (UE) de prolonger d'un an les sanctions et les attaques économiques contre le gouvernement national.

«L'Union européenne est restée collée à la queue de Donald Trump et, d'une manière cruelle et infructueuse, elle poursuit sa politique de sanctions. Il est resté derrière Trump avec son rôle honteux, scandaleux et triste que l'Union européenne joue contre le peuple vénézuélien », a déclaré le chef de l'Etat.

Il a assuré que l'UE est déterminée à attaquer le Venezuela, un pays indépendant et souverain qui ne se plie pas aux ordres et aux intérêts de l'empire nord-américain.

«Mais l'équipe gagne. Le Venezuela gagne, il n’a pas pu et ne pourra pas nous battre avec des sanctions ou des menaces. Ni Donald Trump, ni le millier de Trump qui surgissent en Europe ne pourront nous combattre », a déclaré le chef de l'Etat lors de l'inauguration du Salon international du livre du Venezuela (Filven) 2020 à Caracas.

«Je fais en sorte qu'il soit difficile pour n'importe quel pays d'Europe de connaître sa Constitution, je fais en sorte qu'il soit difficile pour les Américains de porter leur Constitution en main. Au Venezuela, le peuple porte ces Constitutions dans ses poches », a déclaré le chef de l'Etat.

Vous pourriez également aimer...