Le Brésil

Marília Arraes grandit à Recife et pointe vers le deuxième tour

São Paulo – L'enquête sur les intentions de vote Datafolha publiée aujourd'hui (5) montre la forte montée en puissance de la candidate PT à la mairie de Recife, Marília Arraes. En moins de 15 jours, Marília est passée de 18% des intentions de vote à 21%. Dans ce scénario, il est possible de se présenter au second tour contre le leader des sondages, João Campos (PSB), qui en conservait 31% sur la même période.

Ensuite, ils se battent pour la troisième position Mendonça Filho (DEM), avec 16% et la déléguée Patrícia (Pode), avec 14%. Ancien ministre de l'Éducation de Michel Temer, le candidat au DEM a varié d'un point de pourcentage à la hausse, tandis que le candidat de Pode a observé une baisse de 2%.

L'ascension de Marília était forte chez les femmes. Lors du dernier sondage, le 22 octobre, le PT avait 15% d'intentions de vote parmi eux. Maintenant, ce nombre est passé à 22%. Le PT a également augmenté de préférence parmi les électeurs plus âgés, de 16% à 21%, parmi les électeurs ayant une scolarité moyenne, de 15% à 20% et, aussi, parmi les plus pauvres, de 14% à 20%.

Marília a observé une baisse des intentions de vote uniquement parmi l'électorat le plus riche, avec un revenu supérieur à cinq salaires minima: de 33% à 23%.

En termes de rejet, la Déléguée Patrícia mène: 35% des personnes interrogées ont affirmé qu'elles ne voteraient pas pour elle. Le rejet du candidat a plus que doublé au cours de la dernière période, s'intensifiant dans toutes les parties de l'électorat. Après le rejet vient João Campos, avec 34%, Mendonça Filho, avec 32%, le colonel Feitosa (PSC), avec 30% et Marília Arraes, avec 26%.

L'enquête a été commandée par le journal Folha de S.Paulo et à TV Globo et a entendu 924 électeurs entre le 3 et le 4 novembre. La marge d'erreur est de 3 points de pourcentage plus ou moins.

Vous pourriez également aimer...