La Colombie

Méfiez-vous des attaques! La montagne dure revient sur les lieux pour définir le sort d’Egan Bernal dans le Giro

27 Mai 2021-21: 37



Pour:

Elpais.com.co

La montagne revient au Giro ce vendredi, sur l’étape 19, dans laquelle le Colombien Egan Bernal, leader de la course italienne, espère conserver son «maillot» rose, trois jours avant la dernière étape, à Milan.

A la veille du retour à la montagne, les coureurs en lutte pour le classement général ont été tenus à l’écart dans une étape 18 sans grande nouveauté.

«Ce fut un très long voyage, avec de nombreux kilomètres. Mais avec la chaleur, ça s’est bien passé. Il y avait du temps pour réfléchir à beaucoup de choses », a expliqué Bernal.

La star colombienne a déclaré s’être entretenue avec Damiano Caruso, le pilote italien qui occupe la deuxième place du classement général, à 2 minutes et 21 secondes.

Italie spin

C’est l’altimétrie de l’étape 19 ce vendredi au Giro.

« On se salue avec Simon Yates (troisième au général, 3 minutes et 23 secondes), on a une bonne relation », a ajouté l’homme qui porte le « maillot » rose.

Ce vendredi, la troisième à dernière étape ne traitera pas de la montée du Mottarone par respect pour les victimes de l’accident de téléphérique subi à cet endroit dimanche dernier.

Malgré cette modification, la journée conserve l’essentiel de son parcours, entre Abbiategrasso et l’Alpe di Mera (166 km), pour se terminer par une montée de 9,7 kilomètres avec une pente moyenne de 9%.

Samedi, à l’Alpe Motta, près de la frontière suisse, il y aura une étape de haute montagne qui convient aux possibilités de Bernal.

«Je dois gérer mon avantage. Je dois courir (…) avec la tête, ne pas faire d’erreurs », a estimé Zipaquireño, 24 ans, vainqueur du Tour de France en 2019.

Vous pourriez également aimer...