Le Venezuela

Mérida a une prévalence de 83% en Allaitement

À Mérida, 8 enfants nés sur 10 sont nourris exclusivement par l’allaitement maternel, ce qui enregistre une prévalence de 83% dans l’entité, comme l’a rapporté Maryuri Manrique, directrice régionale de l’Institut national de la nutrition (INN).

Il a indiqué que le Venezuela enregistre 77% de l’allaitement maternel, c’est-à-dire que sur 7 enfants sur 10 dans le pays, ils sont allaités avec du lait maternel exclusif.

En ce sens, Manrique a expliqué que les objectifs fixés sur l’allaitement maternel pour l’Organisation mondiale de la santé et l’Agenda 2030 doivent s’inscrire au-dessus de 50%, « nous pouvons dire que grâce à la lutte du pouvoir populaire, le gouvernement bolivarien au Venezuela et à Mérida a dépassé cela objectif fixé par les organisations internationales, nous continuons à travailler pour dépasser nos records.

actes

Manrique a expliqué que dans le cadre de la célébration de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel dans l’État de Mérida, différentes activités seront menées pour sensibiliser sur le sujet.

Il a déclaré que l’activité centrale aura lieu sur la Plaza de Las Heroínas avec une cérémonie de remise des diplômes pour les nourrissons avec les mères qui ont garanti six mois, en plus, des forums de discussion et des entretiens de sensibilisation auront lieu.

L’autorité régionale de l’INN a rappelé que l’allaitement est un acte de souveraineté alimentaire, de soin de la planète, c’est le premier vaccin, il crée aussi le lien affectif de la mère et de la famille, entre autres.

Pour sa part, Estefani Valero, secrétaire du développement social pour le bien vivre et la famille Mérida du gouvernorat, a ajouté qu’en parfaite union avec les institutions sociales telles que Iaanem, Injuvem Immfa, Corposalud, le ministère de la Femme et de l’accouchement humanisé, un programme de activités, « qui ne seront pas seulement la semaine, mais des activités seront menées tout au long du mois, principalement, dans les bases de la mission », a déclaré Valero.

Ils livrent des produits alimentaires dans les bases de mission

Manrique a expliqué que l’Institut national de nutrition de l’entité a déployé, « un programme qui, avec le système Misiones et Grandes Misiones, assure la protection maternelle et infantile, parmi les actions figurait le diagnostic nutritionnel, nous garantissons également la livraison de produits alimentaires de la ligne Nutrivida, De plus, nous suivons les cas des mères enceintes, qui ont ensuite allaité exclusivement leurs nourrissons.

Il a ajouté que depuis 2021, tous les efforts ont été ajoutés dans 4 bases de mission de l’entité, « neuf des critères d’allaitement y ont été remplis ».

Les bases de la mission se trouvent dans la municipalité de Libertador (Mérida) Manuela Sáez dans le secteur de Los Curos, dans la municipalité d’Alberto Adriani (El Vigía) Mama Nelly, Sucre (Lagunillas) El Molino, Santo Marquina (Tabay) Lourdes Paredes, qui sera décrétée espaces exempts de malnutrition.

Manrique a affirmé que dans ces bases missionnaires, 68% des femmes qui allaitent sont enregistrées, « un chiffre que l’on ne trouve dans aucune autre partie du territoire vénézuélien ».

«Ce sont des espaces vulnérables, cependant, il a été démontré que l’allaitement est un acte d’amour, qu’il n’y a aucun obstacle à l’allaitement, c’est pourquoi la sensibilisation est importante, que les femmes et le noyau familial comprennent l’importance de l’acte, le Venezuela en est un des pays où l’on peut allaiter librement. Un autre point qu’il a souligné est la divulgation de la réforme de la loi pour la promotion et la protection de l’allaitement maternel de 2007, « une première discussion a déjà eu lieu à l’Assemblée nationale sur la réforme de la loi », a expliqué Manrique.

Vous pourriez également aimer...