Le Brésil

Moraes rapporte au PGR news-crime pour épidémie et homicide contre Bolsonaro

São Paulo – Le ministre de la Cour suprême fédérale (STF) Alexandre de Moraes a transmis au parquet fédéral (PGR) une plainte au pénal contre le président Jair Bolsonaro. La plainte accuse Bolsonaro « pour des crimes d’épidémie, de meurtre et de lésions corporelles commis dans le cadre de la pandémie ».

Dans la décision, Moraes demande au PGR de commenter le document. La plainte demande l’ouverture d’une enquête afin d’enquêter et de promouvoir l’offre de la plainte contre le président de la République, pour la commission des crimes signalés par les avocats Adriana Cecilio Marco dos Santos et Leonardo David Quintiliano.

Les deux avocats ont déposé l’action jeudi dernier (7), dans un document transmis à la juge Rosa Weber, du STF. Elle est rapporteur de la pétition 9 695, présentée en mai par le PT, qui dénonce Bolsonaro pour des crimes « contre la sécurité publique » et autres.

L’actualité criminelle contre Bolsonaro est signée par Adriana Cecílio Marco dos Santos, professeur de droit à Uninove et présidente du Comité académique de droit de l’Association du barreau brésilien de São Paulo (OAB-SP). Elle est également membre de la Commission de droit constitutionnel de l’entité et de l’Institut brésilien d’études constitutionnelles (Ibec).

Le co-auteur est Leonardo David Quintiliano, professeur à l’Escola Paulista de Direito et à l’Universidade Ibirapuera. Il prétend être l’auteur, à ce jour, de la plus grande demande de destitution de Bolsonaro, avec près d’un millier de pages. Et abonne toi aussi habeas corpus collectif dans lequel un sauf-conduit est demandé à tous ceux qui utilisent le terme « génocide » pour désigner Jair Bolsonaro.


A lire aussi :

:: La société civile peut porter les plaintes de l’IPC auprès du STF si Aras omet
:: Les mouvements veulent la destitution de Paulo Guedes pour une politique qui mène le pays à la destruction
:: Hostilité et frustration : comprendre le scénario qui marque la relation entre Bolsonaro et le Sénat
:: Le Brésil réduit le taux de décès par covid, mais détient un record en 2021. Le Conass défend les masques

Vous pourriez également aimer...