La Colombie

New York renforce les mesures de sécurité avant le 11 septembre

La sécurité de la police de New York sera renforcée dans la ville avant le 20e anniversaire de la Les attentats du 11 septembre, commémorés peu de temps après le retrait des troupes américaines d’Afghanistan.

Le sous-commissaire de la police de New York, John Miller, a déclaré aux journalistes : « il n’y a pas de menaces crédibles » associé au 11 septembre, mais a noté que l’acte est traité comme un « événement de menace élevée ».

« Nous fonctionnons avec l’idée qu’il y a des menaces là-bas et évidemment nous devons les suivre en permanence avant l’événement, pendant l’événement et après l’événement, pas seulement (sur place), mais partout dans la ville. » Miller a déclaré lors d’une conférence de presse du maire de New York Bill de Blasio.

Le sous-commissaire a également noté que les messages « d’appel à l’action » des groupes terroristes sont plus notables que les autres années, ce qui, selon lui, est motivé par le anniversaire et pour la chute de l’Afghanistan aux mains des talibans après le départ des forces militaires américaines du pays.

Miller a précisé que « plus d’une douzaine » de publications de propagande importantes ont été localisées, la plupart d’entre elles provenant de Al-Qaïda, comme la publication du magazine Manhattan Wolves, nommé en l’honneur des auteurs de l’attentat du 11 septembre.

En août dernier, le département américain de la Sécurité intérieure avait déjà averti qu’il y avait une menace « divers et stimulant » face au pays à la veille et après le vingtième anniversaire du 11 septembre.

Le secrétaire à la Sécurité nationale, Alejandro Mayorkas, a ensuite averti dans un communiqué que l’anniversaire du 11 septembre et les fêtes religieuses pourraient « servir de catalyseur à des actes de violence ciblée » par des terroristes locaux, des individus et des groupes violents, ainsi que ceux inspirés par des terroristes étrangers et d’autres « influences étrangères maléfiques ».

La cérémonie de commémoration à Ground Zero samedi prochain sera similaire à celle des années passées, au cours de laquelle les noms des près de 3.000 victimes de l’attentat seront lus et les moments où les avions utilisés dans l’attaque ont été détournés seront marqués et quand. ils se sont écrasés.

Le « Tribute of Lights » aura également lieu la nuit, avec deux énormes faisceaux de lumière provenant du même endroit où se trouvaient les Twin Towers.

Vous pourriez également aimer...