On affine le plan de prévention des risques contre les précipitations à Monagas

À Monagas, on peaufine les détails de l'exécution d'un plan de prévention des risques pour 2024, conséquence de la présence du phénomène La Niña, qui prévoit des pluies abondantes entre juillet et août, comme l'a détaillé le gouverneur Ernesto Luna.

« Jusqu'à présent, nous n'avons pas été affectés par les pluies, mais nous devons être vigilants pour éviter que des dommages irréparables ne se produisent », a-t-il déclaré.

Le chef régional accompagné du commandant du Zodi n°52, le G/D Romerl Romero Domínguez ; le secrétaire à la Sécurité citoyenne, le colonel Eduardo Almérida Padrón de la FANB ; Des représentants d'institutions outre la Garde nationale bolivarienne, les pompiers, la protection civile, les maires et les directeurs régionaux et municipaux ont analysé la situation de chacune des 13 municipalités.

Luna a chargé les 13 maires d'effectuer un travail interinstitutionnel avec le Système de Prévention des Risques pour se préparer à tout problème généré par les pluies, principalement dans les municipalités les plus vulnérables telles que : Acosta, Cedeño et Maturín (paroisses de San Simón et Las Cocuizas). .

Le chef régional a analysé la situation de chaque force de sécurité par rapport à leurs équipements techniques afin de renforcer la capacité de communication et de réponse en cas d'inondations.

« Nous devons tous être attentifs à tout phénomène naturel, ne rien laisser de côté, chacun doit être prêt à agir », a-t-il déclaré.

Monagas compte 688 employés

Par ailleurs, Almérida Padrón a indiqué que l'entité dispose de 688 pompiers répartis dans 18 postes de 9 municipalités de la région, en plus de 501 responsables de la Protection Civile répartis dans 14 sièges pour faire face à toute éventualité découlant de l'instabilité climatique.

Il a souligné que, à partir du Système national de gestion des risques, le président Nicolas Maduro a ordonné une surveillance permanente du climat pour réduire l'impact de l'approche des vagues tropicales.

Dans le cadre de ces politiques préventives, à Monagas l'accent est mis sur l'évaluation du niveau de 23 rivières et 48 conduites, en plus de l'entretien des différents canaux d'eaux usées dans les différentes communes.