Le Brésil

Post-Graduation offre 100 bourses mensuelles de R$ 685 pour les mères de recherche – Jornal da USP

Les inscriptions à la troisième édition du programme spécial PAE – Recherche Mères se terminent le 8/2

par Erika Yamamoto

Chercheur Mères – Art sur Illustration Kit8 doo/Adobe Stock et Flaticon Icons

.

Les inscriptions sont désormais ouvertes pour la troisième édition du Programme spécial PAE – Mères de recherche, qui offre 100 bourses d’une valeur de 685,90 R$, pendant cinq mois, pour le second semestre 2021. En plus d’améliorer la formation didactique-pédagogique des étudiantes, le but de l’avis est de leur permettre de continuer à développer, avec qualité, leurs activités de recherche qui ont été mises à mal par la pandémie.

Les étudiantes à la maîtrise ou au doctorat qui exercent un rôle continu d’aide familiale – être mère, avoir la garde, être responsable des soins aux membres de la famille ou être enceinte – et dont le revenu familial est inférieur à deux SMIC peuvent s’inscrire.

Si le nombre de candidatures dépasse le montant total des bourses, une sélection sera effectuée en considérant comme critères prioritaires les mères d’enfants de moins de deux ans, les mères célibataires, les mères de plus d’un enfant, entre autres.

Les chercheurs intéressés doivent s’inscrire avant le lundi suivant, le 2 août, en utilisant le formulaire en ligne.

Pour plus d’informations, consultez l’avis public du programme ou envoyez votre question à pae@usp.br.

Mères chercheuses

Le Programme d’amélioration de l’enseignement (PAE) est un programme du Décanat aux études supérieures qui offre des bourses aux étudiants de maîtrise et de doctorat pour participer, sous la supervision de professeurs, à des activités d’enseignement de premier cycle, améliorant ainsi leur formation didactique.

L’idée d’offrir des bourses spéciales aux mères chercheuses est venue de l’Association des étudiantes et étudiants diplômés (APG) de la Capitale, qui a observé la situation critique à laquelle sont confrontées certaines étudiantes après la suspension des activités sur place sur les campus et de certains services tels que garderies et écoles, qui ont commencé à être proposées à distance.

C’est pour venir en aide à ces chercheuses que la doyenne des études supérieures a lancé, en mars dernier, le premier avis public du programme, offrant 100 bourses exclusives aux mères chercheuses. En avril, un deuxième avis offrait 79 autres bourses.

Vous pourriez également aimer...