La Colombie

Près de 1400 apparitions et 120 réunions intervenues, le reste

Au terme des 63 heures du troisième couvre-feu prolongé à Cali, jusqu’à présent en 2021, les autorités ont dégagé un bilan positif du week-end, bien qu’elles se soient montrées préoccupées par les cas d’indiscipline survenus.

Le bilan a été libéré lundi matin par les secrétaires de la sécurité, de la mobilité et du commandant de la police métropolitaine de Cali.

« Nous félicitons notre population de la zone métropolitaine car nous avons un bilan très positif, très positif dans le sens où il y avait respect de la norme, il y avait une réceptivité d’une grande partie de la population », a déclaré le général Juan Carlos Rodríguez, chef de la police.

Les autorités ont imposé au total 1 399 citations à comparaître à Cali, un chiffre qui monte à 1 531 si l’on tient compte des communes de la zone métropolitaine, un nombre supérieur à celui enregistré le week-end dernier.

« Nous avons dû intervenir 120 réunions qui violaient les protocoles de biosécurité. Ici, nous allons préciser que cela est également lié aux groupes familiaux et aux personnes qui étaient rassemblées dans différents endroits, ne respectant pas la norme établie par notre bureau du maire », a ajouté le général Rodríguez.

A cet égard, le secrétaire à la sécurité et à la justice, Carlos Alberto Rojas, a souligné le nombre de jeunes impliqués dans ce type d’activité.

«Une question qui nous inquiète, la question de la jeunesse en ville. Nous avons systématiquement observé dans certains secteurs comment certains groupes de jeunes ne fréquentent pas ou ne comprennent pas le risque dans lequel nous nous trouvons, en particulier leurs groupes familiaux. attention et là, nous allons devoir prendre des décisions », a-t-il déclaré.

Il a indiqué qu’ils continueront de suivre spécifiquement six ou sept réunions qui se tiennent systématiquement, malgré des mesures restrictives, et dans des lieux déjà reconnus par les autorités et la communauté, pour lesquels ils prendront des mesures en collaboration avec le bureau du procureur général. Nation.

Lire aussi: Stratégies pour mettre fin à la violence contre les femmes dans la vallée

Réduction des homicides et des combats

Le commandant de la police métropolitaine a également indiqué que pendant ces trois jours, le centre de répartition automatique, CAD, a reçu 22 000 appels, mais seulement 6 000 d’entre eux concernaient des affaires dans lesquelles la police devait être présente.

« Les combats ont diminué, nous en avons eu 657 ce week-end au total, sur 822 que nous avons eu le week-end dernier », a-t-il déclaré.

De même, il a souligné que pendant les jours du couvre-feu, il y avait « une réduction évidente » des homicides.

« Nous avons eu pratiquement une réduction de 81% des homicides par rapport à la même date l’année dernière. C’est une bonne nouvelle, en effet, samedi, nous avons terminé notre deuxième journée sans homicides à Cali et dans la région métropolitaine, ce qui pour nous est une très bon succès. Nous préservons le droit à la vie et travaillons pour notre communauté », a-t-il déclaré.

Vous pouvez lire: Réinfection au Covid-19: quelle est sa probabilité et quels sont les risques?

Plus de 800 conducteurs sanctionnés

Le secrétaire à la Mobilité, William Vallejo, a également livré une partie plutôt positive du week-end, bien qu’il ait signalé qu’il y avait plus de 800 sanctions pour ceux qui ne se conformaient pas aux mesures restrictives en vigueur.

« Nous continuons avec un petit groupe de personnes qui ne comprennent toujours pas, ne comprennent pas la raison de ces mesures et qui aboutit à une opération qui produit 885 apparitions pour différentes raisons, dont une grande partie pour ne pas respecter les restrictions de mobilité », a rapporté Vallejo.

Au total, pendant les trois jours qu’a duré le couvre-feu et l’interdiction, 117 véhicules ont été immobilisés, a ajouté le secrétaire.

«Le plus positif à souligner, c’est que ce week-end qui vient de s’écouler, nous n’avons aucun décès à mentionner, c’est un bilan qui indique que ces mesures fonctionnent et que la mobilité est réduite», at-il souligné.

Lisez aussi: Ils désactivent la fête dans un condominium de campagne du côté de Cascajal, au sud de Cali

Cependant, il a ajouté que pendant les trois jours que durait le couvre-feu, il y avait eu 28 accidents de la route qui ont fait 15 blessés, dont plusieurs ont dû être transférés aux unités de soins intensifs, USI.

« En ce moment, nous avons besoin d’une plus grande prudence et d’un plus grand respect des règles de circulation afin que ces personnes se retrouvent dans l’unité de soins intensifs pour des accidents de la route totalement évitables, liés au non-respect des feux de signalisation, à la vitesse, et c’est se traduit par un si grand nombre de blessures », a-t-il déclaré.

Pédagogie et nouvelles mesures

Pendant le week-end, des responsables du bureau du maire ont organisé des conférences pédagogiques dans différents secteurs de la ville, afin de sensibiliser la population à la nécessité de renforcer les mesures d’auto-prise en charge.

« (Il y a eu) trois grandes conférences pédagogiques ce week-end, chacune avec un groupe d’environ 300 fonctionnaires et responsables de la mairie, dans les quatre écosystèmes de la ville et dans les 30 quartiers ciblés par la Santé publique » , a souligné le secrétaire à la Sécurité.

Et il a expliqué que ces quartiers étaient «visités, surveillés, avec la présence de l’autorité civile, de la police et de tout le soutien et la stratégie que nous avions de persuasion et de communication dans chacun des secteurs où nous travaillions».

Il a rappelé qu’ils travaillaient à réduire le «niveau de risque de la ville», un indicateur qui prend en compte des aspects tels que la menace, la vulnérabilité et le niveau d’exposition des citoyens à la contagion du virus.

« A midi, nous allons avoir notre bilan épidémiologique avec toutes les autorités sanitaires et nous allons voir comment les trois week-ends qui viennent de se terminer nous donnent des résultats quantitatifs du point de vue de l’occupation des soins intensifs et de la dynamique de contagion qui la ville a, qui se mesure à travers un indicateur appelé Rt (vitesse de contagion). Nous espérons que ces deux indicateurs nous donneront la mesure des décisions de cette semaine », a-t-il déclaré.

N’arrêtez pas de regarder: Vidéo: Voici comment Cali vit le troisième couvre-feu prolongé par la pandémie

Vous pourriez également aimer...