Qu’est-ce que l’Agence Nationale du Pétrole (ANP) ?

Agence Nationale du Pétrole, du Gaz Naturel et des Biocarburants.  Image :: Divulgation ANP / Marcus Almeida.
Agence Nationale du Pétrole, du Gaz Naturel et des Biocarburants. Image : Divulgation ANP / Marcus Almeida.

L’ANP est le Agence Nationale du Pétrole, du Gaz Naturel et des Biocarburantsun organisme de réglementation du gouvernement fédéral caractérisé comme une autarcie sous un régime spécial.

Si vous avez déjà regardé la pompe à essence et remarqué un autocollant avec l’acronyme « PNA», mais je n’ai jamais vraiment su ce que c’était, ce texte est pour vous ! Nous expliquerons un peu plus sur l’Agence plus tard. Nous y voilà?

La création de l’Agence Nationale du Pétrole

Bien que déjà prévu par la loi n° 9.478 du 6 août 1997 (dite « Loi sur le pétrole« ), un Agence Nationale du Pétrole – ANP a été effectivement mis en œuvre le 14 janvier 1998, à partir du décret n° 2455.

Depuis lors, l’ANP existe en tant que autarcie sous régime spécialpuisque – en plus d’avoir une personnalité juridique de droit public et une autonomie patrimoniale, administrative et financière – elle dispose d’une large autonomie technique dans son domaine, puisqu’elle est une agence de régulation.

De plus, avec la création de l’Agence, la fin du monopole de Petrobras et l’ouverture au marché des activités de recherche, d’exploration, de production et de raffinage du pétrole/gaz naturel dans le pays.

Voir aussi notre vidéo sur Petrobras et le prix de l’essence !

Il convient de noter ici que, selon la page ANP elle-même, « ces activités ont continué à être Monopole syndicalmais elles peuvent désormais être exercées par d’autres entreprises, par voie de concession, d’autorisation ou, plus tard, de contractualisation sous le régime du partage de production, et avec régulation et contrôle par l’ANP ».

Par ailleurs, il est intéressant de noter qu’au moment de son institution, la nomenclature des « Gaz naturel et biocarburants », qui n’a officiellement intégré le nom de l’Agence que le 13 janvier 2005, avec la création de la loi n ° 11 097. Une telle inclusion a été possible parce que, cette année-là, le réglementation des biocarburants dans le pays. Cependant, malgré l’expansion du nom, l’abréviation ANP a été conservée.

Découvrez également la politique de prix de Petrobras.

Quel est le rôle de l’Agence du Pétrole, du Gaz Naturel et des Biocarburants ?

Comme le ponctue le décret n° 2 455, « l’ANP a pour objet de promouvoir la réglementation, la passation de marchés et l’inspection des activités économiques qui font partie de l’industrie pétrolièreconformément à ce qui est établi dans la législation, dans les orientations émises par le Conseil National de la Politique Energétique (CNPE) et conformément aux intérêts du Pays ».

Certaines de ses fonctions que nous pouvons souligner ici sont :

  • LA mise en œuvre de la politique nationale du pétrole et du gaz naturel et la garantie de l’approvisionnement en dérivés pétroliers, sur l’ensemble du territoire national, et la protection des consommateurs et utilisateurs en termes de prix, de qualité et d’offre de produits ;
  • Autorisation d’exercer les activités de raffinage, de transformation, de transport, d’importation et d’exportation de pétrole ;
  • LA inspection des activités faisant partie de l’industrie pétrolièreainsi que l’application des sanctions administratives et pécuniaires (c’est-à-dire des amendes en espèces) prévues par la loi, le règlement ou le contrat ;
  • Application des bonnes pratiques en conservation et utilisation rationnelle du pétroledérivés et gaz naturel et préservation de l’environnement ;
  • Encourager la recherche et l’adoption de nouvelles technologies dans l’exploration, la production, le transport, le raffinage et le traitement de ce matériau.

Qu’est-ce que le tableau ANP ?

Quand on parle des documents mis à disposition par l’Agence Nationale du Pétrole, du Gaz Naturel et des Biocarburants, l’un des plus recherchés est le «Tableau ANP”.

Le tableau ANP est un tableau normalisé mis à disposition par le système d’information sur les mouvements de produits (SIMP). Un tel système vise à surveiller les données de production et de circulation des produits réglementés par l’ANP et couvre les producteurs, raffineurs, distributeurs, revendeurs et autres agents. SIMP assure également un suivi de l’évolution du marché des carburants dans différents secteurs.

A partir de ce tableau, il est possible d’avoir accès aux données de plus d’un millier de produits contrôlés par l’Agence. De cette façon, ceux qui rechercher des informations spécifiques pour la commercialisation des carburants doivent accéder aux informations qui y sont contenues pour connaître spécificités de chaque produitcomme ton code et le vôtre la description.

La nouvelle loi sur le gaz : différences entre le gouvernement fédéral et les gouvernements des États

En ce qui concerne l’actualité de l’ANP, il est important de souligner la mise à jour des règles relatives au Gaz Naturel au Brésil.

En 2021, Politisez ! vous a apporté les discussions initiales concernant l’époque facture concernant les mises à jour dans l’industrie du gaz naturel. Plus tard, cette même année, la loi nº 14.134, également connue sous le nom de Nouvelle loi sur le gazdans le but de attirer les investissements dans le secteur, promouvoir la concurrence et faire baisser les prix à la consommation.

De plus, avec la nouvelle loi, le classement des canalisations est responsable de l’Unionà travers l’ANP, qui a apporté quelques friction avec les gouvernements des États. En effet, certaines Unités fédératives présentent des actes normatifs qui violent la loi 2021, en attribuant aux États la prérogative (c’est-à-dire un droit spécial) de classer les gazoducs sur leur territoire.

Au milieu de ces débats, il y a un Divergence d’emplacements :

  • Du côté de certaines associations, il est affirmé qu’à certains moments, les dispositifs étatiques envahissent les compétences fédérales. Ils expliquent que de telles initiatives menaceraient de nouveaux investissements dans le secteur et constitueraient un obstacle à l’avancement du marché librealors qu’ils pourraient renforcer les monopoles régionaux liés à ces gazoducs ;
  • D’autres l’interprètent différemment : l’Association brésilienne des distributeurs de gaz canalisé, par exemple, affirme que les gouvernements des États auraient l’autonomie pour définir les règles sur leurs territoires. De plus, il est expliqué que l’absence d’une structure de flux serait le véritable obstacle à l’avancement du libre-échange.

Voir aussi notre vidéo sur le marché libre !

Connaître le domaine pour lequel la classification des gazoducs sera en charge est un point d’une grande pertinence pour ce sujet, car selon la classification choisie pour caractériser les gazoducsle transport du carburant peut ou non faire l’objet d’éventuelles tarifs.

Voir aussi : qu’est-ce que le système de partage du pétrole et du gaz ?

La recherche de solutions plus propres : RENOVABIO

Enfin, nous ne pouvons pas omettre les débats actuels sur la besoin de chercher des alternatives au pétrolechose à laquelle pense également l’ANP elle-même.

Ainsi, en 2017, le Politique nationale des biocarburants – aussi connu sous le nom RénovaBio – qui vise à :

  • Contribuer à le respect des engagements déterminée par le Brésil en vertu de la Accord de Paris;
  • promouvoir la expansion des biocarburants dans la matrice énergétique ;
  • Sécuriser prévisibilité pour le marché du carburanten cherchant à induire des gains d’efficacité énergétique et la réduction des émissions de gaz à l’origine Effet de serre dans la production, la commercialisation et l’utilisation des biocarburants.

L’initiative a pour instrument principal la mise en place de objectifs nationaux annuels de décarbonation – sur la période 2019 à 2029 – pour le secteur des carburants. Son objectif est d’encourager une production et une participation accrues des biocarburants dans la matrice énergétique des transports du pays, comme le souligne la page officielle de l’Agence nationale du pétrole, du gaz naturel et des biocarburants.

Conformément au plan conçu à partir de RenovaBio, l’ANP a approuvé, en 2021, la résolution qui traite de la spécification du Diesel vert. Il s’agit d’un biocarburant utilisable dans les moteurs thermiques à cycle diesel, et qui, contrairement au diesel minéral (issu du pétrole), est produit à partir de matières premières renouvelables, telles que les graisses végétales et animales, la canne à sucre et d’autres biomasses.

Ainsi, on constate que bien qu’elle ne soit souvent connue que sous le nom d’Agence Nationale du Pétrole, l’ANP investit également dans la modernisation des carburants et dans l’expansion de leur utilisation sur le territoire national.

Alors, avez-vous compris ce qu’est l’Agence Nationale du Pétrole, du Gaz Naturel et des Biocarburants (ANP) ? Toutes les questions, laissez-les dans les commentaires!

★★★★★