La Colombie

Rigoberto Urán a gagné une place sur l’étape 15 et tout sur les Colombiens du Tour de France

L’étape 15 du Tour de France a eu lieu et les Colombiens Rigoberto Urán et Nairo Quintana ont été les principaux protagonistes de la course, avec de très bons résultats.

Urán a regagné la deuxième place du classement général du Tour de France en raison de l’évanouissement du Français Guillaume Martin, qui lui avait pris la veille, lors d’une journée marquée par des attaques à blanc parmi les favoris.

Urán a bien résisté dans le groupe des favoris et a même tenté sa propre attaque sur les rampes de Beixalis, dernier col de la journée, avec un sommet à 15 kilomètres de la ligne d’arrivée en Andorre.

Le Colombien, le plus expérimenté des cyclistes combattant pour le général, reste à 5,18 du leader, le Slovène Tadej Pogacar, le plus jeune d’entre eux, à 22 ans.

L’incursion de Guillaume Martin parmi les meilleurs a duré à peine une journée. Le Français, qui a participé à l’échappée la veille, a réussi à capitaliser sur le revenu réalisé à l’arrivée et s’est classé deuxième au général, à 4,04 du leader.

Photo : EFE

Photo : EFE

Mais il a payé l’effort du premier jour alpin et, bien qu’il ait suivi les meilleurs dans la montée vers Envalira, l’avant-dernier port du jour, il a décroché la descente et a terminé près de 4 minutes plus tard, il est donc revenu à 9e au général, ce qui était vendredi.

Urán a montré de la force dans le groupe de favoris, dans lequel les attaques se sont succédé, bien qu’elles n’aient pas été fortes.

Celui qui a le plus tenté est le Danois Jonas Vingegaard, troisième au général, à 5,32 secondes du leader et 24 secondes derrière Urán.

Le principal rival pour le podium de ces deux-là est l’Equatorien Richar Carapaz, quatrième à une seconde derrière Vingegaard, qui a mis la machine Ineos à rude épreuve dans la dernière ligne droite de l’étape et a tenté de partir en solo à plusieurs reprises. Mais il n’a pas réussi.

Photo : EFE

Photo : EFE

De son côté, Nairo Quintana, bien qu’il ait perdu une place en raison de la dispute pour le titre de la Montagne, a ajouté des points qui le maintiennent en litige et laissant ainsi le tableau très serré, puisqu’il est à 10 unités de Michael Woods qui est le leader. .

Nairo a eu une bonne étape dans laquelle il a été très protagoniste et a tenté de s’échapper à plusieurs reprises, mais a été contrôlé par ses rivaux, mais précisément à cause de cette bonne performance, il a pu terminer sixième sur l’étape.

Ce lundi, il y aura une journée de repos et les Colombiens devraient récupérer pour ce qui sera une troisième semaine exigeante du Tour de France.

Cliquez ici pour voir le classement général, points, montagne, jeunes et équipes du Tour de France.

Vous pourriez également aimer...