La Colombie

Si vous avez plus de 40 ou 50 ans, voici ce que vous devez savoir sur la nouvelle phase

Après il y a deux semaines, le pilote de la troisième phase de vaccination a commencé, qui ne comprenait que la force publique, le personnel de l’ICBF et les fonctionnaires du parquet, aujourd’hui la vaccination des personnes entre 50 et 59 ans a commencé à la fois à Cali comme dans le reste de le pays.

«La troisième étape est l’une des plus importantes du plan national de vaccination contre le Covid-19, car elle présente un équilibre entre la population à haut risque, comme celle de plus de 50 ans; les personnes souffrant de comorbidités; et les groupes de population qui, dans le cas des enseignants, ont une importance dans la défense des droits des enfants et des adolescents », a indiqué le ministère de la Santé.

Lire aussi: Le pic des infections ne cède pas dans la vallée: 1679 nouveaux cas et 60 décès sont signalés ce jeudi

À ce jour, Cali a reçu un total de 800 124 vaccins, dont 486 115 ont déjà été fournis. En outre, 185 073 habitants de Cali ont reçu la deuxième dose, selon les données du ministère de la Santé.
Ensuite, El País répond à quelques doutes sur cette nouvelle étape.

Si j’ai entre 50 et 59 ans, comment puis-je accéder au vaccin anti-covid à Cali?
.

Étant donné qu’à partir de ce vendredi, les personnes appartenant à ce groupe d’âge pourront se faire vacciner, le secrétaire à la Santé, Miyerlandi Torres, a expliqué que ces personnes pourront prendre rendez-vous en personne dans l’un des méga-centres habilités en Cali selon le pic et le calendrier établis à cet effet. « En d’autres termes, les citoyens avec des cartes d’identité se terminant par des nombres pairs pourront s’approcher de ces points les jours pairs et ceux avec des cartes d’identité impaires, les jours impairs », a précisé Torres.

Cependant, la planification téléphonique sera également renforcée par le 4865555, option 1. Selon le secrétaire, « il est nécessaire d’établir cette stratégie à Cali, car nous parlons de 260 000 nouvelles personnes qui entreraient dans cette nouvelle étape ».

Quels sont les méga-centres activés?
.

Ce sont le stade Pascual Guerrero, Nuevo Latir, la place Jairo Varela, le Colisée El Pueblo, La 14 de Calima, La 14 de Pasoancho, le centre sportif de Salomia, l’établissement d’enseignement Luis Carlos Rojas – Primero de Mayo, l’Université Javeriana, le José Colisée Arlen Carvajal, Centre sportif Cristóbal Colón, Unité de loisirs El Vallado et La Casona Fundación Carvajal.

Étant donné que les patients présentant des comorbidités à partir de 16 ans sont inclus dans la troisième étape, peuvent-ils déjà être vaccinés?
.

À l’heure actuelle, au sein de cette population, seules les personnes âgées de 40 à 49 ans recevront le vaccin. Selon le secrétaire à la Santé, « nous attendons la base de données priorisée par le ministère de la Santé pour démarrer la programmation ». Par conséquent, ils ne seront vaccinés qu’avec une planification préalable par le SPE.

Quelles sont les comorbidités incluses dans la phase trois?
.

Au total, il y a 23 comorbidités: hypertension, diabète, insuffisance rénale, VIH, cancer, tuberculose, BPCO, asthme, obésité de grade 1, 2 et 3, sur la liste d’attente pour la transplantation d’organes vitaux, post transplantation d’organes vitaux, maladie ischémique cardiaque aiguë , insuffisance cardiaque, arythmies cardiaques, maladie cérébrovasculaire, troubles neurologiques, syndrome de Down, immunodéficience primaire, schizophrénie, autisme, trouble bipolaire, déficience intellectuelle et fibrose kystique.

Enseignants, priorité à la vaccination

Entre ce vendredi et dimanche 30 mai, il est prévu qu’à Cali plus de 20000 membres du personnel enseignant seront vaccinés afin de réactiver toutes les écoles publiques et privées de la ville, en particulier celles qui ont eu des difficultés à démarrer le processus d’alternance. .

«L’appel à recevoir le biologique ne s’adresse pas seulement aux enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire, mais aussi aux recteurs, aux gestionnaires et aux agents administratifs de ces établissements, sans aucune distinction d’âge. Dans le secteur public, environ 7 800 personnes en bénéficieraient et dans le secteur privé, environ 12 000 », a expliqué le secrétaire à l’Éducation de Cali, William Rodríguez.

Par conséquent, cette population pourra se rendre dans les méga-centres du centre sportif Ciudad 2000, du Colisée du Peuple, de la place Jairo Varela, de la nouvelle citadelle de Latir et du Colisée José Arlen Carvajal, où ils pourront s’approcher sans aucune restriction d’horaire. ou identifiant de pic.

«Nous espérons que la semaine prochaine ou celle qui suit, nous aurons un certain niveau de normalité dans l’éducation, également affecté par la situation de chômage et que Fecode l’a également rejoint, de sorte que certains de nos étudiants ne puissent pas avoir de face-à-face. classes ou pas virtuelles non plus », a noté le fonctionnaire.

Cependant, malgré la vaccination massive des enseignants, les protocoles de biosécurité et le modèle d’alternance seront maintenus jusqu’à ce que le ministère de la Santé en décide autrement.

«Autrement dit, dans les halls, il ne sera pas possible de maintenir une capacité de 100% pour respecter la distance de deux mètres. Même ainsi, le fait que la vaccination permette le retour aux classes sous le modèle de l’alternance est un grand pas en avant pour réactiver les établissements d’enseignement de Cali », a déclaré Rodríguez.

Maintenant, qu’en est-il des professeurs d’université, qui ont également été inclus dans la phase 3 de la vaccination? Selon le Secrétaire à l’issue d’une réunion avec le ministère de l’Éducation, aucun critère n’a encore été soulevé à propos de cette population dans le plan de vaccination, ni celui des enseignants de l’enseignement supérieur, c’est-à-dire du travail et du développement humain.

Enfin, Rodríguez a souligné que les niveaux de contagion ont été contrôlés à la fois dans les 12 écoles publiques et dans les plus de 200 écoles privées depuis l’année dernière et le début des travaux actuels sous le modèle de l’alternance.

«En 2020, nous avions à peine trois clusters, c’est-à-dire quand il y a plus de deux personnes infectées dans la même institution. Et jusqu’à présent, en 2021, nous n’avons enregistré que cinq conglomérats avec un total de onze infectés. En d’autres termes, seulement 11 personnes infectées par le covid sur plus de 60 000 personnes en alternance », a-t-il déclaré.

Vous pourriez également aimer...