Le Venezuela

Six pays présentent des candidats pour diriger l’OPS

Le Brésil, le Panama, le Mexique, la Colombie, l’Uruguay et Haïti ont présenté des candidats pour diriger l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) pour les cinq prochaines années, a annoncé jeudi ce bureau régional de l’OMS.

Il s’agit du Panaméen Camilo Alleyne, du Brésilien Jarbas Barbosa Da Silva, de l’Haïtienne Florence Duperval Guillaume, de la Mexicaine Nadine Flora Gasman Zylbermann, du Colombien Fernando Ruiz Gómez et de l’Uruguayen Daniel Salinas, a indiqué le comité exécutif de l’OPS dans un communiqué.

L’élection du prochain directeur aura lieu au scrutin secret lors de la 30e Conférence sanitaire panaméricaine, qui se tiendra du 26 au 30 septembre.

Le candidat qui recueille la majorité des voix des États membres est nommé pour une période de cinq ans et peut être réélu une fois. Il prendra ses fonctions le 1er février 2023.

Elle remplacera Carissa F. Etienne, de la Dominique, qui aura effectué deux mandats au cours desquels elle a dû faire face à la pandémie de covid-19 ces dernières années.

Cette année, l’OPS célèbre 120 ans de travail de promotion de la santé dans toute la région.

Il a été fondé en 1902 sous le nom de Bureau sanitaire international pour faire face à la propagation des maladies infectieuses à une époque d’expansion rapide du transport maritime.

En 1923, il a été rebaptisé Bureau sanitaire panaméricain, puis Organisation panaméricaine de la santé en 1958. L’OPS est à la fois le bureau régional pour les Amériques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’agence de santé spécialisée du système interaméricain.

Vous pourriez également aimer...