Le Brésil

Sony fermera son usine au Brésil à la fin du mois

São Paulo – Sony Brasil, filiale de la multinationale japonaise, a annoncé aujourd’hui la fermeture de son usine de Manaus à la fin de ce mois. Cela arrêtera la production d’appareils électroniques tels que les téléviseurs, les caméras, les caméras et les équipements audio. La distribution et les ventes de ces produits seront interrompues en milieu d’année.

Les autres activités du groupe Sony, comme le jeu vidéo PlayStation, qui est importé, continueront sur le marché brésilien avec son réseau d’assistance technique.

La filiale de la multinationale japonaise avait déjà annoncé la fermeture de l’usine en septembre dernier. À l’époque, il avait également signalé le licenciement de ses 220 employés. L’usine a fonctionné pendant 36 ans. Mais l’entreprise est arrivée au Brésil en 1972.

Dès que Sony a annoncé la fermeture de son usine dans la capitale d’Amazonas, le gouvernement de Jair Bolsonaro aurait tenté de revenir sur la décision. En charge de la tâche, le ministère des Communications n’a pas été en mesure d’exécuter le plan.

Selon le magazine Ère, le reportage avait été réalisé sur Twitter par un attaché de presse, mais le message a été supprimé peu de temps après avoir compté parmi ses clients la multinationale, qui a ensuite rapidement envoyé la demande au secteur responsable.

Avec cette annonce, Sony est la deuxième entreprise à fermer ses portes au Brésil. Le 11 janvier, le constructeur automobile Ford a annoncé son départ du Brésil. En 2019, la société avait fermé l’usine de São Bernardo, dans l’ABC de São Paulo, mais maintenait les unités de Camaçari (BA), Taubaté (SP) et Horizonte (CE).

Au total, les usines totalisent 5 000 travailleurs.

Rédaction: Cida de Oliveira

Vous pourriez également aimer...