La Colombie

Tottenham-Fulham de la Premier League a été annulé par Covid-19

30 décembre 2020 – 12h46
Pour:

Agence AFP

Deux matches reportés au dernier jour de Premier League qui ont déclenché des alarmes: le football anglais est à nouveau sous la menace de la pandémie, qui est plus présente dans le pays, au point d’amener certains à demander une interruption de compétitions.

Comme cela s’est produit la saison dernière, le risque que la Premier League voit son calendrier interrompu ou amputé par le coronavirus à nouveau réel?

Lisez aussi: James, exclu pour le jeu du Nouvel An avec Everton: reviendrait le 9 janvier

La question revient au premier plan alors que le nombre de tests positifs pour le covid-19 au sein des clubs d’élite anglais atteint son plus haut niveau depuis mai.

Dix-huit joueurs et membres des équipes techniques ont été testés positifs pour la PCR, comme il est devenu connu mardi. Un chiffre qu’il faut contextualiser, puisque 1479 joueurs et membres des équipes techniques ont été testés entre le 21 et le 27 décembre. Mais cela n’enlève rien à l’inquiétude sur les données: la prévalence en Premier League est supérieure à celle des grandes villes les plus touchées d’Angleterre.

Par conséquent, la possibilité d’une série de reports dans les prochains jours ne peut être exclue, comme c’était déjà le cas avec le duel Everton-Manchester City, prévu lundi et reporté à peine quatre heures avant son début, après la détection de plusieurs infections dans le au sein de l’équipe de Pep Guardiola.

‘Saison en pause’

Ce mercredi Tottenham-Fulham a été le choc reporté en raison d’une « augmentation significative » des cas positifs à Fulham, a déclaré le Premier ministre.

Une situation similaire existe au sein de Sheffield United et le différend de l’affrontement Chelsea-Manchester City dimanche est dans l’air.

Le retour à l’entraînement de Manchester City ce mercredi, deux jours après le report du match contre Everton, laisse penser que ce duel avec Chelsea à Stamford Bridge pourrait être joué, après un nouveau tour de test qui n’a révélé aucune nouvelle infection. .

Dans les catégories inférieures, les ajournements et les cas positifs se sont multipliés pendant plusieurs jours, et on a parlé de la possibilité d’une suspension générale des compétitions.

L’une des voix à cet égard est celle du nouvel entraîneur de West Bromwich Albion, Sam Allardyce.

Après la défaite de son équipe à domicile face à Leeds (0-5), Allardyce a appelé les autorités à appliquer un « circuit break » (« circuit breaker ») afin de ralentir le rythme de propagation de la pandémie.

«Quoi qu’on fasse, même avec de nombreux tests, le port de masques, le lavage des mains, on continue avec des infections dans tout le pays», a déploré ‘Big Sam’.

« La santé de chacun est la chose la plus importante. Quand j’entends que la nouvelle variante du virus se transmet 70% plus rapidement, la meilleure chose à faire est de mettre la saison en pause », a-t-il déclaré.

FA Cup dans le doute

Avant cette semaine, un seul match de Premier League (Newcastle – Aston Villa début décembre) avait été reporté.

Pour le moment le calendrier du championnat n’a pas été modifié, mais la saison 2020-2021 a commencé un mois plus tard que les années précédentes, car l’année précédente ne pouvait se terminer qu’en juillet après une interruption due à l’enfermement.

L’entraîneur de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, craint l’impact d’une interruption dans un calendrier déjà serré: « Je ne vois pas l’intérêt de faire une pause. Quand allons-nous jouer les matchs? »

Alors que la situation sanitaire au Royaume-Uni est alarmante depuis l’apparition de la variante du coronavirus, synonyme d’une explosion de cas positifs qui a atteint un niveau historique cette semaine, un rendez-vous sur le calendrier soulève toutes les craintes.

Du 8 au 10 janvier, les clubs d’élite entrent dans la mêlée de la FA Cup, la prestigieuse Coupe d’Angleterre, et affronteront des clubs de niveau inférieur qui n’ont pas les mêmes protocoles sanitaires, s’ils en ont.

Quatorze matches entre clubs de catégorie Premier et inférieur sont au programme.

Mais la Premier League s’est montrée rassurante ce mercredi: « les frais des tests pour ces clubs (de catégories inférieures) seront couverts ».

Vous pourriez également aimer...