Le Venezuela

Un autre centre communal pour les femmes a été inauguré à Anzoátegui

Ce samedi 10 avril, le deuxième centre communal pour les femmes a été inauguré dans la municipalité d’Anaco, et le numéro 12 dans l’état d’Anzoátegui.

Marcia Moreno, directrice régionale du ministère de la Femme et de l’Égalité des genres, a indiqué que ce nouveau centre situé dans le secteur de Nuevo Milenium aidera plus d’un millier de femmes, sur environ sept, à former, à grandir et à protéger une vie sans violence. Communal conseils.

«Nous inaugurons un centre de soins complets pour les femmes de la Commune, offrant des outils pour leur défense avec les Défenseurs communautaires, le Plan d’accouchement humanisé et la production communautaire. Les Centres Communaux pour Femmes sont nés de l’idée d’élargir l’expérience des salles de soutien gestationnel du Plan d’accouchement humanisé, en cherchant à éradiquer le patriarcat », a ajouté la porte-parole.

En compagnie du protecteur de la commune, Liafran Figueredo, ils ont remis au pouvoir populaire ce nouveau centre dans la commune d’Eulalia Buroz.

Figueredo a remercié le soutien du MinMujer et de la Société Anzoátegui pour cristalliser les Centres Communaux pour les Femmes dans la juridiction dont les politiques se multiplieront dans chaque commune, grâce à l’impulsion que le Pouvoir Populaire donnera à la Loi des Cités Communales.

De son côté, le député à l’Assemblée nationale, Luis José Marcano a assuré qu’il continuera à multiplier les efforts « pour ajouter de nouveaux centres communautaires pour femmes à Anzoátegui chaque mois jusqu’à ce qu’ils construisent ensemble une société socialiste et féministe ».

Vous pourriez également aimer...