Le Venezuela

Un avion sans pilote colombien a violé l’espace aérien vénézuélien

La Force armée nationale bolivarienne (Fanb) a dénoncé ce mardi la violation flagrante de l’espace aérien vénézuélien par un avion téléguidé (drone), de type Hermès, appartenant à l’armée de l’air colombienne.

L’avion susmentionné a été détecté par les systèmes d’exploration de notre Commandement de défense aérospatiale globale, survolant le territoire de la municipalité de Jesús María Semprúm, dans l’État de Zulia, dans la région d’information de vol (FIR) de Maiquetía aux coordonnées 09º04’50 ″ N – 72º53 ’52 ″ Ou, 64 milles marins au nord-ouest de l’aéroport « Francisco García de Hevia » situé à La Fría, État de Táchira, à une altitude de 8 mille pieds, à une vitesse de 90 nœuds et au cap 318, en provenance de la FIR Bogotá sans l’autorisation requise de survol ou présenter le plan correspondant pour entrer en République bolivarienne du Venezuela.

A travers un communiqué, la Fanb indique que cet événement constitue une menace flagrante pour la sécurité de la nation car il s’agit d’un système militaire utilisé pour des missions de reconnaissance aérienne, qui avec toute certitude n’a pas été involontaire ou accidentel, puisqu’il coïncide avec la présence en Colombie de l’amiral Crayg Faller, chef du commandement sud des États-Unis, lors de sa deuxième visite cette année à la Nouvelle-Grenade, soi-disant pour discuter de questions de « coopération en matière de sécurité ».

Voici la déclaration complète :

L’armée nationale bolivarienne dénonce la violation flagrante de l’espace aérien vénézuélien par un avion téléguidé (drone), de type Hermes, appartenant à l’armée de l’air colombienne, un événement survenu hier, lundi 20 septembre, à 16h48, heure légale vénézuélienne .

L’avion susmentionné a été détecté par les systèmes d’exploration de notre Commandement de défense aérospatiale globale, survolant le territoire de la municipalité de Jesús María Semprúm, dans l’État de Zulia, dans la région d’information de vol (FIR) de Maiquetía aux coordonnées 09º04’50 ″ N – 72º53 ’52 ″ Ou, 64 milles marins au nord-ouest de l’aéroport « Francisco García de Hevia » situé à La Fría, État de Táchira, à une altitude de 8 mille pieds, à une vitesse de 90 nœuds et au cap 318, en provenance de la FIR Bogotá sans l’autorisation requise de survol ou présenter le plan correspondant pour entrer en République bolivarienne du Venezuela.

Cet événement constitue une menace flagrante pour la sécurité de la nation car il s’agit d’un système militaire utilisé pour des missions de reconnaissance aérienne, qui avec toute certitude n’a pas été involontaire ou accidentel, puisqu’il coïncide avec la présence en Colombie de l’amiral Crayg Faller, chef de le Commandement Sud des États-Unis, lors de sa deuxième visite cette année à la Nouvelle-Grenade, soi-disant pour discuter de questions de « coopération en matière de sécurité ».

Sans aucun doute, nous montrons des indications claires d’un stratagème de l’empire nord-américain et du gouvernement colombien, son allié indigne et inconditionnel dans la région, pour construire certains de leurs faux positifs bien connus ou tout type d’incident qui leur permet de continuer à générer de l’instabilité. , et d’une manière particulière, torpille le processus de dialogue qui se déroule actuellement au Mexique, à la recherche de solutions aux problèmes du pays, de la paix et de l’unité de tout le peuple vénézuélien.

Nous ne succomberons pas aux provocations répétées et grossières d’une oligarchie criminelle et de l’empire décadent qui la parraine, devenues un anachronisme sans la moindre crédibilité dans le contexte des nations. Mais dans le strict respect des orientations stratégiques enseignées par le citoyen Nicolás Maduro Moros, président constitutionnel de la République bolivarienne du Venezuela, notre commandant en chef, nous resterons vigilants, surveillant constamment l’ensemble de l’espace géographique vénézuélien, afin de garantir son intégrité. , ainsi que notre liberté, notre souveraineté et notre indépendance.

Chávez vit… la Patrie continue !

Indépendance et patrie socialiste… Nous vivrons et gagnerons !

Indépendance ou rien !

Toujours loyal… Jamais traîtres !

Le Soleil du Venezuela est né à Essequibo !

Caracas, le 21 septembre 2021

VLADIMIR PADRINO LÓPEZ

général en chef

Vous pourriez également aimer...